Echoes Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 12 November 2019

Chronique 2

Toujours sur la piste de l'assassin de ses parents et probablement de son frère, alors qu'il n'avait pas éprouvé ça depuis des années, Senri ressent une vision: son frère est en vie! Désormais la vengeance va passer au second plan, sa nouvelle priorité est de retrouver son jumeau...mais il va rapidement réaliser que celui qu'il pensait avoir perdu depuis si longtemps s'est orienté vers le coté obscure...

Kei Sanbe ne cesse de nous régaler avec des récits toujours plus prenant et passionnant; avec Echoes, il était parti très fort avec deux premiers opus de grande qualité qui étaient parvenus à nous séduire immédiatement, cela semblait difficile à croire mais il frappe encore plus fort avec ce troisième volume!
Et pourtant on était sur une conclusion incroyable dans le tome 2, on était vraiment curieux d'en apprendre davantage, et force est de constater que l'auteur non seulement ne déçoit pas mais au contraire vient répondre aux attentes, et plus encore!

Depuis qu'il a eu sa vision dans le tome précédent, l'objectif de Senri a changé, il ne cherche plus l'homme à la cicatrice en priorité mais bien son frère, et pour cela il possède un avantage sur tous les policiers du monde: il partage des visions des événements violents qu'ils vivent! Grâce à cela il peut identifier des lieux pour entamer des recherches...mais rapidement il va aussi avoir de mauvaises surprises au sein de ses visions...est ce que son frère est lui aussi devenu un assassin? Et est il lié au meurtrier de leurs parents?

Si ce tome se montre plus passionnant encore que les deux premiers il est aussi plus sombre et plus violent!
Senri doit affronter une réalité pour laquelle il n'était pas préparé...du moins ce sont les conclusions qu'il tire mais à ce stade aucune réponse ne nous est clairement donnée, le mystère au contraire ne cesse de s'épaissir, et au lieu d'obtenir des réponses, Senri n'a que plus de questions, et le lecteur également...

Il va alors tenter de communiquer avec son frère de la seule manière qu'il connaît, par les visions, et pour cela il doit souffrir... Cette violence qu'il s'inflige démontre la détermination qu'il possède!
Senri, tout comme le titre, s'enlise dans la violence et la noirceur, il pénètre de plus en plus profondément dans un monde qui n'est pas le sien et dont il ne maîtrise pas encore les codes, et ce malgré sa ténacité.
On notera également le lien fort que l'auteur crée entre lui et ses camarades, bien plus que de simples voyous, ils possèdent un véritable sens de l'honneur et de l'amitié.

Ce tome est captivant du début à la fin et n'est pas avare en surprises! Bien évidemment que c'est frustrant de ne pas en apprendre davantage mais l'excitation est à son comble!


Chronique 1

Alors qu'il était au pylône de son enfance en compagnie d'Enan, Senri a vu l'impensable se produire: une vision de Kazuto, la première depuis de nombreuses années, alors que la précédente laissait clairement penser qu'il avait été tué par l'homme à la cicatrice. Cette situation, Enan choisit d'y croire elle aussi, face à son ami qui lui dévoile enfin son plus étonnant secret concernant ce pouvoir de vision. Et la jeune fille semble en être aussi ravie que notre héros, car pour la première fois depuis l'enfance elle le voit un peu apaisé, sorti de son habituel expression morne et renfrognée. Au bon moment, Kei Sanbe en profite aussi pour dévoiler l'impact que Senri a pu avoir sur Enan quand elle était elle-même enfant, avant de se mettre à positiver, à sourire et à aller vers les autres. C'est donc un début de volume presque doux et bénéfique pour les deux adolescents qui se dévoile... mais peut-être n'est-ce qu'un façade concernant Senri. Car le garçon le sent bien: via cette vision, quelque chose cloche. Pourquoi donc Kazuto, si c'est bien lui, était au crédit Momomiya ? En arrivant sur les lieux, c'est la stupeur qui attend l'adolescent. une stupeur au parfum de mort...

La toute fin du tome 2 d'Echoes laissait présager un véritable tournant dans la série, et ça ne manque pas, car désormais, en plus de poursuivre sa traque de l'homme à la cicatrice, Senri s'interroge forcément sur la vision qu'il a eue. De nombreuses interrogations lui viennent en tête comme autant de poids sur les épaules, chose bien rendue par la double-page où notre héros est seul dans le noir entouré de multiples bulles de textes. Etait-ce bien Kazuto qu'il a vu en vision ? Si oui, qu'était-il devenu pendant toutes ces années de silence, et qu'est-il devenu aujourd'hui ? Qu'a-t-il fait au crédit Momomiya ? Y a-t-il alors une chance pour Senri puisse, lui aussi, lui envoyer des visions afin d'essayer d'entrer en contact avec lui ?

A partir de là, il est difficile d'en dire plus sans spoiler, car très vite les découvertes de notre héros vont prendre un tour réellement inattendu pour lui, concernant essentiellement la voie que semble avoir prise celui qui semble être son frère. Et le résultat est palpitant, car en plus d'enrichir encore l'intrigue, tout ceci ne fait qu'accentuer également les dangers qui pèsent autour de Senri, pris pour un autre... mais pouvant décidément toujours compter sur le trio mené par Akira, trois ami qui confirmeront bien, envers et contre tout, même face au danger de mort, toute leur loyauté et leur amitié. Ainsi, tout en consolidant vraiment bien son histoire et en la complexifiant de plus belle, Kei Sanbe sait aussi en profiter pour bien aborder ses personnages secondaires: Enan, le groupe d'Akira... mais aussi certaines nouvelles têtes, comme l'inspecteur Komatsu et l'agent Wakazono, qui, à coup sûr, amènent déjà et vont encore amener des problèmes et enjeux supplémentaires.

Mais notons aussi que les nouveaux éléments scénaristiques ne s'arrêtent pas à Kazuto: dans son ancienne maison, Senri déniche un carnet laissé par son père, fait d'étranges annotations, comme s'il recherchait quelque chose ou quelqu'un peu de temps avant de mourir... Un mystère supplémentaire, qui ici est bien installé, et dont on attend évidemment de voir les tenants et aboutissants par la suite.

En somme, Kei Sanbe, maître du suspense, tire encore son épingle du jeu ici, en tirant parfaitement parti du rebondissement final du tome 2 afin de développer de nombreuses nouvelles choses. Echoes se complexifie encore, s'intensifie, laisse planer de nombreux enjeux et dangers, et on ne va clairement pas s'en plaindre !
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News