EX-Arm Vol.5 - Actualité manga

EX-Arm Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 19 December 2017

Pour vaincre Elmira, Akira a dû commettre un acte illégal, ce qui vaut à la section anti ex-arm des remontrances de la part de la communauté internationale. Puis afin d'essayer d'aider Akira à retrouver la mémoire, les membres de la section décident de plonger dans son cerveau, via une reconstitution se basant sur les désirs du jeune garçon. Le revoici au lycée, où les autres membres de la section ont tous un rôle... étonnant ! Entre autres, Kimura en meilleur pote, et Minami en charmante amie d'enfance... Mais très vite, un incident se produit, et tout le monde se retrouve pris au piège dans ce monde imaginaire ! Akira ne semble plus vouloir en sortir, dès que les autres l'approchent à moins d'1km les personnages contrôlés par l'IA deviennent des monstres et les attaquent, et une mystérieuse fillette fait son apparition auprès du jeune garçon. Pour s'en sortir, les membres de la section devront ruser un peu...


Cette nouvelle partie, démarrée à la fin du tome précédent, voit forcément Shin-ya Komi se faire un petit peu plaisir en dessinant ses charmantes héroïnes en version lycéenne. Entre autres, Minami se voit légèrement dénudée à quelques reprises, d'autant qu'elle est chargée de jouer de ses charmes pour essayer de sortir Akira de son rêve, et plusieurs angles de vue se font un plaisir de montrer ce qui n'est pas censé l'être. La petite pointe coquine dans la série n'est pas nouvelle, celles et ceux qui lisent l'oeuvre depuis ses débuts le savent bien, et ici elle s'avère bien dosée et très flatteuse, d'autant plus qu'elle se mêle souvent bien à l'action ! Au-delà de ça, ce passage est assez intéressant pour ce qu'il laisse entrevoir légèrement du passé d'Akira et de ce qui a pu se dérouler 16 ans auparavant, même si l'on pouvait espérer des informations plus concrètes. L'identité de la fillette est, elle aussi, intrigante, de même que la découverte de Kaori Munakata, la directrice générale d'Iriya Industries.


La suite du volume part sur une tout autre affaire. La section anti ex-arm est temporairement mise en pied suite aux actes illégaux qui ont eu lieu précédemment, et chacun retourne à ses précédentes occupations. Blessée à la cheville pendant une mission de police et hospitalisée, Minami fait la rencontre à l'hôpital d'un petit garçon quasiment entièrement paralysé et attendant fébrilement d'obtenir un corps de cyborg, sous l'oeil bienveillant de sa mère toujours aux petits soins pour lui. Celle-ci est prête à tout pour son enfant et pour obtenir l'argent nécessaire à son opération, y compris à fricoter avec des milieux peu recommandables... Alors quand la situation dégénère de plus en plus avec plusieurs morts, Akira est chargé d'agir, avec cette fois-ci pour binôme... Shiga, le chef de la section anti ex-arm en personne !


Dans cette nouvelle partie, les auteurs gèrent bien leur rythme, en parvenant à poser sans traîner les enjeux autour de cette mère et de son fils hospitalisé, ainsi que des différentes factions tournant autour de la drogue, où l'on retrouve forcément Nguyen. Les personnages les plus secondaires ne sont pas forcément mémorables, mais l'ensemble est assez bien mené, permet de voir encore sous un autre angle les ex-arm via cette mère prête à tout pour son enfant... Mais l'ensemble permet surtout de mettre plus en avant Shiga, que l'on découvre sous plusieurs jours ! Le chef de la section anti ex-arm, plus d'une fois, apparaît très intransigeant, voire presque inhumain parfois dans ses choix, mais en filigrane on a l'occasion d'entrevoir tout autre chose chez cet homme, qui derrière ses allures très sévères semble montrer une certaine forme de bonté (pour preuve, la manière dont il décuple la motivation du petit garçon en fin de tome, quitte à jouer le rôle du méchant), et qui possède lui aussi ses blessures (la raison pour laquelle il va à l'hôpital va dans ce sens, même si on n'en apprend pas grand-chose).


Ex-Arm reste un bon divertissement avec ce tome. On en attend toujours un petit peu plus, on aimerait voir certaines pistes plus en avant et avancer plus concrètement, mais les deux récits proposés ici sont aussi rythmés qu'efficaces et assurent sans mal l'essentiel.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News