Dragon Ball - Perfect Edition Vol.3 - Actualité manga

Dragon Ball - Perfect Edition Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 06 August 2009

Son Gokû et Krilin ont donc entamé le fameux entraînement de Kame Sennin, et celui-ci n'a pas usurpé sa réputation ! En effet, les épreuves sont rudes et le duo n'est pas au bout de leurs peines... Mais les efforts acharnés de nos deux jeunes combattants vont leur garantir leur ticket d'entrée au Tenkaichi Budokai, le plus grand tournoi d'arts martiaux qui réunit les plus grands combattants du monde entier...

Le tome se divise ainsi en deux partie. La première, plutôt courte, conclut l'entraînement de Gokû et Krilin toujours sur un ton très humoristique où Kame Sennin s'en donnera à cœur joie pour en faire voir de toutes les couleurs à ses élèves. Mais c'est aussi là la première montée en puissance de nos héros, et force est de constater que leur niveau aura monté en flèche! C'est ce que nous voyons donc durant la seconde partie du volume, lors du tournoi mondial du Tenkaichi Budokai. Nous assistons aux épreuves éliminatoires qui permettront de sélectionner les huit plus puissants combattants, l'occasion de faire revenir Yamcha qui ne brillera pas par sa puissance puisqu'il sera éliminé assez tôt. Les deux derniers combats du tome sont les plus passionnants puisqu'ils voient s'affronter Krilin et le mystérieux Jackie Chun, ainsi que Gokû et Nam. Ce dernier personnage, très intéressant, n'est pas un guerrier né mais sa puissance réside dans sa détermination à sauver son peuple de la faim et la soif grâce à l'argent de la récompense. Si le combat de Krilin est très comique, celui de son compagnon est beaucoup moins gai et nous dévoile un adversaire prêt à tout pour gagner. La fin du volume nous présente un Gokû en mauvaise posture qui donne envie de lire la suite.

Akira Toriyama mélange donc très habilement humour et combats dans ce volume riche en affrontements. Le comique est toujours omniprésent, mais les finales approchant nous laissent deviner que le volume suivant sera dantesque dans ses combats, si Gokû arrive à se tirer de ce mauvais pas... Inutile de revenir sur l'édition de Glénat, celle-ci reste la même, à savoir excellente.


 


Takato


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News