Dr Slump - Perfect Edition Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 25 August 2011

Alerte au village Pingouin ! Entre l’arrivée d’envahisseurs extra-terrestres, le transport de colis suspects et autres contrariétés, les différents habitants de ce hameau loufoque n’auront pas un moment de répit ! En particulier, la pauvre Madame Yamabuki, parasitée par un moustique que Sembei et ses enfants devront déloger de l’intérieur. Mais, malgré cette panique générale, le temps est tout de même propice à quelques reconstitutions historiques et à des contes revisités !

L’auteur l’avoue lui-même au travers de ses pages, lors de la réutilisation du pistolet mini-maousse : le voilà en grand manque d’inspiration ! Malgré toute sa bonne volonté et des épisodes toujours aussi truculents, le lecteur ressentira en effet la redondance un peu plus que d’habitude. Entre la venue de nombreux étrangers que l’on oubliera bien vite une fois confrontés à la puissance d’Arale, et les chapitres déviant vers des univers parallèles (préhistorique, voleurs, Cendrillon,....), les artifices de Toriyama apparaissent de plus en plus clairement, cassant certains effets de surprise. La structure sautant aux yeux, on s’étonne également de la précipitation de certaines histoires, échouant sur des chutes en queue de poisson. Parfois même, on s’attendrait à ce que l’histoire continue tant on ne réalise pas qu’il s’agit de la conclusion !

L’auteur se rattrape néanmoins sur les épisodes orientés sur des tranches de vie quotidienne d’Arale et compagnie, s’orientant vers des séquences délicieusement absurdes. On retiendra notamment le fameux chapitre de la poursuite de la police, échouant sur un marathon généralisé du village entier sans avoir de but, ou encore à un chapitre muet où la jeune flle-robot s’amuse à piquer toutes les boules qu’elle peut rencontrer… oui, même celles auxquelles vous pensez, petits chenapans !

Après quelques historiettes totalement inégales, le volume se conclut tout de même sur un récit plus construit et plus dynamique : le grand prix Pingouin ! Un épisode digne de la série des fous du volant, où certains habitants se disputeront un prix de 3000 yens au travers d’une course déjantée ! Un vrai régal. Ainsi, Akira Toriyama parvient à nous avoir encore, sur le fil, malgré des idées déjà récurrentes et un humour attendu par moments. Jusqu’à quand cela fera-t-il illusion ?


Tianjun


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Tianjun

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News