Demon Slayer Vol.5 - Actualité manga

Demon Slayer Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 02 December 2019

Dans les forets du mont Natagumo, Tanjiro et Inosuke sont séparés de Zenitsu, chacun étant aux prises avec les membres d'une famille de démons araignées. Utilisant son potentiel, Zenitsu vient à bout de son adversaire, tandis que Tanjiro et Inosuke font face au père de la famille. Seuls face à ces puissants adversaires pourront-ils faire le poids ?

La fin du quatrième opus laissait notre trio sur une épreuve bien ardue, la famille de démons à laquelle ils s'opposent étant particulièrement robuste. Ce cinquième tome, dans son entièreté, vient conclure cette rude bataille, qui est ainsi la plus intense depuis le début de la série. Et après un focus sur Zenitsu, c'est sur les personnages de Tanjio et Inosuke que le récit s'intéresse, tous deux étant les principaux mis à l'honneur dans cet opus.

Et globalement, le tome condense tous les arguments qu'a pu démontré Koyoharu Gotôge dans sa série, à l'heure actuelle. Le combat est dense et se scinde progressivement sur de multiples fronts, tant d'opportunités pour créer de l'intensité et amener bon nombre de rebondissements, chapitres après chapitres. En tant que divertissement d'action pur, c'est donc une réussite, tant il est difficile de s'ennuyer au cours de la lecture.

Et de manière un peu plus approfondie, on constate que les qualités de Demon Slayer continuent de se renforcer. L'alchimie entre les membres du quatuor principal étant une force nouvelle du récit, l'auteur la maintient parfaitement, ici en utilisant habilement Inosuke et Nezuko. Chacun a son utilité au sein de l'action, quand bien même Tanjiro continuer de briller en tant que figure principale, bien que la série ne se repose plus sur ses seules épaules.

On apprécie aussi tout l'accent mis sur l'univers de la série, ce cinquième volume abordant différentes facettes de Demon Slayer. D'une part, la caste des chasseurs de démons s'étoffe, ici avec deux personnages aussi marquants que puissants, tandis que l'auteur continue de mettre un point d'honneur à développer un minimum les adversaires de nos héros. Il n'hésite pas à dépeindre de mini flashback et à créer une ambiance parfois tragique, un ton adéquat au personnage de Tanjiro et qui sied assez bien à la série.

Le récit proposé a beau se révéler assez classique, Koyoharu Gotôge parvient donc à sortir son épingle du jeu pour toutes les raisons évoquées. Certes, le scénario manque encore un peu d'ampleur, mais l'alchimie entre les personnages, les développements apportés, le rythme ultra efficace et le tout sous le trait de l'auteur contribuent à rendre Demon Slayer toujours aussi prenant.

Et bien que la bataille s'achève en fin de tome, l'intrigue ne se contente pas de facilité puisqu'une petite complication vient conclure l'opus sur une note assez intense... Forcément, il y a de quoi avoir hâte de découvrir le sixième volet, pour celles et ceux qui ne seraient pas déjà passés par la case anime.
    

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News