Code Geass - Shikokku no Renya Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 25 July 2012

Renya et sa troupe se sont alliés à Weinberg pour délivrer Claire de l'ennemi. Rapidement, le chemin de nos héros croise celui de Futaba, désireuse de venger la mort d'Isshin...

Dans le premier volume, le décor se plantait petit à petit. Les auteurs instauraient quelques mystères à leur histoire, et laissaient sous-entendre à travers quelques éléments que Shikkoku no Renya pourrait être lié à Lelouch of the Rebellion. Mais ici, l’intérêt retombe totalement tant ce volume est plat... Soyons clairs, les principaux atouts du tome résident dans la touche d'humour apportée, ainsi qu'une ambiance coquine que l'on doit à l'omniprésence de nos héroïnes dévêtues. Taniguchi et Takuma semblent en effet s'être lâchés à ce niveau là : Futaba apparaît pour la première fois totalement nue et gardera durant tout le volume une apparence peu vêtue. L'apothéose survient dans le dernier chapitre de ce volet où c'est l'intégralité de la gente féminine de l'histoire qui se présente en tenue d’Ève, à travers un épisode dans des sources chaudes...

A côté de ça, l'histoire n'avance pas, ou très peu. Le début du volume se consacre à l'affrontement, si on peut appeler cela ainsi, contre Futaba qui ne tardera pas à mettre sa méchanceté de côté. Pour la suite on revient sur le sauvetage de Claire, qui aurait pu représenter la quête principal de la série, certes classique mais permettant d'amener bon nombres d'évènements, qui se trouve bâclé. Le ravisseur se dévoile très rapidement, et s'en suit un combat peu intéressant et pas toujours clair qui a pour principale objectif de mettre Renya en valeur. Renya est surpuissant, on l'avait déjà compris au volume précédent, et voilà que les auteurs en rajoutent une couche. Puis, sans réelle transition, un nouvel ennemi fait irruption, laissant prévoir un nouvel affrontement dès le troisième volume.

Difficile de ne pas ressortir déçu de la lecture. Code Geass, dans sa monture animée, est une série à l'univers très riche qui ne demande qu'à être détaillé. Beaucoup de promesses dans ce début d'histoire de Shikkoku no Renya, notamment dans la présence de l'ennemi de la série reprenant trait pour trait Lelouch, mais les auteurs se contentent pour l'instant d'enchainer les combats mal maitrisés sans faire vraiment avancer l'intrigue... Cette série a un grand potentiel, mais Goro Taniguchi et Tomomasa Takuma n'en n'exploitent pas un dixième !


Takato


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

10 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News