Cigarette and Cherry Vol.4 - Actualité manga

Cigarette and Cherry Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 19 Febuary 2021

Notre jeune kôhai semble avoir remporté une manche dans la conquête de Cigarette: marquée par ses paroles, celle-ci a rejeté la proposition de l'ex, qui est rentré seul à Tôkyô. Un moment important pour notre héros, puisque, enfin, il a clairement dit à sa senpai qu'il l'aime, suite à quoi la jeune femme l'a remercié en étant visiblement touchée. Pour autant, s'il n'a pas été rejeté (bien au contraire) après sa déclaration, cela ne veut pas dire pour autant qu'il va désormais pouvoir sortir avec celle qu'il aime. Et sur ce dernier point, il faudra sans doute encore du temps...

Au bout d'un troisième opus qui sonnait déjà un peu comme un certain sommet dans la série grâce à l'abord excellent des deux principaux personnages et à une première étape importante franchie, la série de Daishirô Kawakami se devait de poursuivre de plus belle sur cette voie en sachant rebondir suffisamment... mais ici, cela passe par des étapes somme toute bien plus classiques, en particulier dès lors que le patron s'en mêle. En effet, tandis que Blondinette affiche également envers notre héros un soutien de plus en plus évident (même si ça l'embête encor,e elle doit bien reconnaître les efforts et les changements du jeune garçon), c'est bien le vieil homme qui, à sa manière, essaie ici de jouer les entremetteurs en précipitant les choses, dès lors qu'il invite ses trois employés à un petit séjour dans une auberge, durant lequel il a des plans bien précis. Un passage qui occupe la majeure partie du tome, et qui jour sur des instants plutôt standard des comédies romantiques: les bains, l'obligation de dormir côte à côte pour le kôhai et sa senpai... Et la recette reste tout aussi classique par la suite, entre l'inquiétude du jeune homme quand sa dulcinée s'enrhume au point de ne pas pouvoir travailler, et la dernière page préparant l'entrée en scène d'un nouveau personnage dont il faudra attendre de voir le rôle.

Mais ce classicisme des événements est-il décevant ici ? Pas forcément, ou en tout cas pas totalement, car même si l'abord des personnages est moins marquant que dans les volumes 2 et 3, le mangaka poursuit ici une évolution logique de ses principaux personnages, sans rien brusquer.
Ainsi, dès le début du tome lors de sa discussion avec Blondinette, notre héros montre encore un peu plus son gain de maturité: certes il ne sort pas encore avec Cigarette, mais il s'est quand même passé beaucoup de choses pour elle d'un coup avec le retour de son ex, si bien qu'il ne veut pas précipiter les choses ni brusquer celle qu'il aime. Puis plus tard, à l'auberge et notamment pendant la nuit, alors qu'il aurait de belle opportunités, le jeune garçon se contrôle même s'il est troublé, et continue de montrer de l'attention malgré ses hésitations. Doucement mais sûrement, on le voit encore mûrir... mais bien sûr, il est encore jeune, et le montrera dans son inquiétude prononcée envers Cigarette enrhumée, au point de ne pas tout de suite comprendre ce que cachent certaines de ses paroles a priori dures.
Mais c'est aussi la belle doctorante qui, petit à petit, semble laisser sa coquille se fissurer, même si elle aussi doit faire le point de son côté. Que ce soit via une discussion avec Blondinette, lors de certains de ses actes le soir et la nuit à l'auberge, ou via ses quelques pensées heureuses contenus quand son kôhai vient la voir alors qu'elle est malade, on sent bien, de différentes façons, qu'il y a un trouble discret en elle qui est installé... Mais ce trouble, elle doit désormais se l'expliquer. Elle sait ce que le jeune homme ressent et pour l'instant ça lui suffit, mais elle ne sait pas trop ce qui lui plaît chez lui. Et puis, elle ne parvient toujours pas à totalement se dévoiler aux autres, plus encore concernant ses faiblesses ou quand il s'agit de se reposer sur autrui...

Bien que se reposant sur des événements somme toute très standards des comédies romantiques ici, Kawakami continue néanmoins d'aborder de jolie manière ses personnages, qui sont toujours un véritable plaisir à suivre. Cigarette and Cherry semble se ranger un petit peu plus dans la norme par certains aspects, mais l'auteur soigne son récit, et le charme opère toujours.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News