Check Me Up! Vol.7 - Actualité manga

Check Me Up! Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 14 August 2020

« Notre père va obliger Kaïri à se marier ! »

Après avoir posé les bases au sujet de la succession familiale dans le tome précédent, on entre cette fois dans le vif du sujet. Le père du docteur Tendô est présenté comme un personnage qui ne veut rien entendre et qui impose ses volontés, raison pour laquelle Tendô et Ryûko redoutent leur entrevue et ont repoussé depuis longtemps le moment de trancher sur la succession. Pourtant, on note un contraste avec l’homme qui les reçoit : il dit tout de suite à Ryûko qu’il accepte son choix, et à son fils qu’il va y réfléchir. Il est contre toute attente tout à fait ouvert au dialogue, et la menace qu’il est sensé représenter en prend un coup.

« Je ne suis plus une aussi faible femme qu’avant ! »

Le personnage de Sakura, bien que très passif au départ, a évolué. Cela s’est fait petit à petit et assez discrètement, néanmoins notre héroïne s’affirme plus et la mangaka nous prouve qu’elle a su trouver sa place malgré l’absence de Tendô. On apprécie également la manière habile qu’a eu Maki Enjoji de montrer cette évolution : voir Sakura accompagner et conseiller une nouvelle infirmière à son tour. De manière générale, la fin de ce dernier tome met en scène des parallèles avec des situations vécues par nos deux héros tout au long de leur histoire. Un petit côté nostalgie pour conclure la série.

Du côté des personnages secondaires, ce volume n’est pas très riche. En plus du père de Tendô précédemment cité, on côtoie davantage le docteur Wakabayashi. Son rôle reste toujours assez flou ; les discussions qu’elle a, que ce soit avec Sakura ou avec Tendô, n’apportent grand-chose pour l’intrigue, ce qui conforte dans l’idée que Maki Enjoji ne savait pas où elle allait avec elle. En ce qui concerne la famille de Sakura, leur rencontre avec leur futur gendre est bien mise en scène, toutefois on peut regretter que le personnage du frère ne soit pas très cohérent. On sent bien que la mangaka a voulu le rendre décalé, mais le résultat de ce trop plein d’exagérations n’est pas très convaincant.

Au final, il n’y a jamais eu de réelle opposition à l’union de Sakura et Tendô, que ce soit au niveau des rivaux ou encore au niveau de la situation familiale. La série souffre d’un traitement trop en surface des événements qui font avancer l’histoire, en conséquence de quoi elle manque de réels enjeux et l’intrigue en pâtit. De plus, la conclusion laisse un sentiment d’inachevé sur certains points. Par exemple, plusieurs années après la demande de Tendô, la décision concernant la succession n’a toujours pas été actée. Cette problématique était pourtant très importante pour l’avenir de leur couple. Le bonus vient renforcer cette impression, comme si la mangaka n’avait pas eu assez de place ni de temps pour mettre en scène leur mariage, mais souhaitait contenter les lecteurs/lectrices qui auraient pu se sentir frustrés.

En bref, une série avec des hauts et des bas, dans l’ensemble sympathique mais on regrette que la mangaka n’ait pas exploité davantage le potentiel de son intrigue. Le cadre hospitalier apporte une valeur ajoutée, mais s’il est mis en avant au début de la série, il est trop vite placé en arrière plan.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

12 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News