Cat's eye Deluxe Vol.4 - Actualité manga

Cat's eye Deluxe Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 22 May 2013

Le jour, les soeurs Kisugi sont de jeunes femmes comme tant d'autres qui tiennent un café à proximité du commissariat Inunari. La nuit, elles deviennent un trio de voleuses de charme, Cat's Eye, prêtes à tout pour échapper à la police. Mais leur quotidien s'est vu brutalement bouleversé lorsque l'inspecteur Toshio Utsumi, le petit ami d'Hitomi, s'est installé avec elles. Désormais, les Cat's Eye doivent gérer leurs activités tout en trompant la vigilance du naïf mais téméraire inspecteur de police. La tâche s'avère encore plus compliquée quand sa collègue, l'inspectrice Mitsuko Asatani, soupçonne Hitomi et ses soeurs d'être Cat's Eye et qu'elle est déterminée à prouver sa théorie à l'inspecteur Utsumi. Mais Hitomi est prête à tout pour empêcher son compagnon de découvrir la vérité sur son compte.

Ce tome 4 de Cat's Eye revient donc aux fondamentaux de la série: les activités de Cat's Eye avec, en parallèle, la relation entre Hitomi et Toshio dopée par le fait que les deux tourtereaux vivent désormais ensemble. Ces aventures occupent la première partie du tome et s'avèrent assez proches de ce que les fans attendent d'une série comme Cat's Eye, mais aussi sans grande surprise. Ces histoires manquent encore d'originalité pour vraiment convaincre.

Cette originalité est amenée dans la seconde partie du tome avec l'introduction d'un nouveau duo d'inspecteurs haut en couleurs: Takeshi Hirano et Takeuchi.Le premier est un jeune novice impulsif qui se prend pour un yakuza, le second est un amateur de kung-fu plus âgé et porté par des valeurs culturelles plus traditionnelles. Le choc de deux cultures générationnelles difficilement conciliables, entre une jeunesse rebelle et une culture traditionnelle aujourd'hui désuète. Pourtant, les deux font désormais équipe et ils doivent apprendre à dépasser leurs différences pour travailler ensemble.

Les choses auraient pu en rester là, mais Tsukasa Hojo a décidé d'en rajouter une couche qui colle bien à l'humour sexy de son univers: si Toshio est le compagnon d'Hitomi, les deux nouveaux inspecteurs vont quant à eux s'enticher des deux soeurs Kisugi restantes, des amours à sens unique. Le jeune Hirano s'avère ainsi avoir un faible pour le charme adulte de Rui, se faisant ainsi traiter d'obacom (complexe de la femme mature) par Takeuchi qui a, quant à lui, tout d'un lolicom (complexe des jeunes filles en fleurs), flashant sur la jeune Ai et ne manquant pas une occasion de la stalker, que ce soit à la sortie des cours, sur le chemin du retour, ou alors d'une visite scolaire au musée.

L'arrivée de ces deux personnages permet ainsi de redynamiser un peu l'univers et l'humour de la seconde partie du tome. Si Tsukasa Hojo semble pour l'heure avoir eu une idée bien sympathique, avec le recul on regrettera qu'il aura finalement délaissé la dynamique du choc des cultures pour ne traiter par la suite ces deux personnages que sur leurs hilarants (mais lourds à force) complexes vis à vis des soeurs Kisugi.

Enfin, si dans l'ensemble on reste dans un univers assez déjanté, fidèle à l'humour de Tsukasa Hojo, avec un côté kitsch assumé dans les intrigues, on notera tout de même que l'auteur lui-même ne semble pas trop prendre sa série au sérieux. Alors qu'auparavant les policiers se donnaient un mal de chien pour trouver un témoin oculaire pour établir un portrait robot de Cat's Eye, ici ils la coursent en plein milieu d'un parc public et ils n'ont même pas la brillante idée d'interroger les nombreux passants croisés en chemin. De même, dans un chapitre de course poursuite où Hitomi se prend pour Brigitte Bardot avec sa grosse moto de collection, nos vaillants inspecteurs n'ont pas réussi une seule fois à voir le visage d'une femme qui ne faisait pourtant rien pour le cacher.

La surprise vient alors du dernier chapitre du tome, annonçant les événements du volume suivant. Hitomi réalise que, bien qu'habitant désormais ensemble, une distance s'est crée entre elle et Toshio. Le quotidien s'est installé entre eux et son amoureux, souvent absent à cause de son travail, consacre moins de temps à leur relation. En cause les activités de Cat's Eye qui ne laissent guère de répit à Toshio pour se concentrer sur autre chose et qui monopolisent de plus en plus ses pensées. Hitomi est-elle devenue elle-même sa propre rivale en tant que Cat's Eye ?

Si ce chapitre est assez court, il reste cependant le plus réussi du tome, grâce à une mise en scène adaptée, mais surtout grâce à une véritable introspection du personnage d'Hitomi. Jamais le personnage ne s'était encore dévoilé à ce point, ni son conflit intérieur n'avait encore paru aussi crédible et cohérent. On est là à des lieux de la tentative ratée du premier tome d'installer cette dynamique basée sur la dualité d'Hitomi. La grande différence, c'est qu'ici l'âme des personnages et leurs émotions sont bien présentes et que ce dilemne prend finalement forme de manière convaincante. Une réussite qui permet donc à Tsukasa Hojo de continuer à développer cet aspect, jusque là mis en retrait, de la relation entre Hitomi et Toshio.

Au final, on trouve là un tome qui oscille entre le bon et le moins bon, quelque chose qui va rapidement devenir une habitude dans cette série. L'introduction des personnages d'Hirano et de Takeuchi et le début d'une nouvelle dynamique de la relation entre Hitomi et Toshio apportent un intérêt renouvelé à la série, tandis que les fans seront satisfaits de l'omniprésence des activités de Cat's Eye tout le long des aventures qui composent ce tome. La série tient encore le cap pour le moment mais, à ce stade, le lecteur ne se fait plus trop d'illusions sur le fait que ce sera dans l'ensemble un titre sympathique mais d'un intérêt assez relatif quand on le compare aux autres mangas de Tsukasa Hojo, et qu'il vaut mieux embrasser son côté kitsch pour pouvoir en profiter pleinement.


Glass heart


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
GlassHeart

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News