Card Captor Sakura - Clear Card Arc Vol.5 - Actualité manga

Card Captor Sakura - Clear Card Arc Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 13 June 2019

Chronique 2
  
Le weekend arrive, et en cette belle journée de dimanche Sakura souhaite avoir enfin son rendez-vous en tête-à-tête avec Shaolan. Un rendez-vous, un vrai ! Et la jeune fille s'applique même à confectionner un ravissant bento. Pourtant, ses plans sont une nouvelle fois contrariés lorsque Sonomi, la mère de Tomoyo, l'appelle pour une raison précise: son arrière-grand père lui demande si elle peut venir le jour-même le voir, car il a quelque chose de visiblement important à lui remettre. Bien sûr, Sakura accepte, d'autant plus que Shaolan peut l'accompagner ! Mais une fois sur place, quels nouveaux étranges événements attendent la collégienne ?

Le Card Captor Sakura originel était une série qui savait très bien jouer sur des liens familiaux et amicaux tendres et bienveillants, que ce soit grâce au grand frère protecteur Toya, au père de Sakura, à cet arrière grand-père que la jeune fille avait déjà vu, à sa défunte mère Nadeshiko lui apparaissant parfois comme des songes, sans oublier bien sûr Shaolan, Tomoyo, Kerberos ou Yue. Ce charme profond dans les relations de Sakura avec les autres restait jusque-là présent dans Clear Card Arc, mais les Clamp n'y apportaient rien de neuf, hormis via la nouvelle amitié de notre héroïne avec Akiho, et peut-être est-ce en partie pour cela que jusqu'à présent cette suite n'avait pas totalement le même charme que la série d'origine. Heureusement, l'heure est enfin venue pour les autrices de changer un peu la donne, car à partir du moment où l'arrière grand-père de Sakura réapparaît on sent qu'il va y avoir du neuf ! Tout d'abord parce que le vieil, comme il l'avait fait un peu dans la première série, continue ici de laisser entrevoir ses regrets vis-à-vis du passé, et surtout l'affection naturelle qu'il ne peut que ressentir pour sa chère petite-fille, si gentille et adorable, à tel point qu'il souhaite lui faire deux cadeaux dont un assez étonnant. Mais aussi parce que Nadeshiko refait une nouvelle apparition devant sa fille, une apparition évidemment pleine de bienveillance mais qui n'annonce pourtant pas que du positif pour les événements qui attendent notre héroïne... Car des événements, il y en a enfin dans Clear Card Arc !

En effet, après ce qui semblait finalement être une assez longue et parfois mollassonne mise en place, l'heure est venue pour les Clamp d'accélérer un peu le rythme, au détour de quelques révélations importantes, qui interviennent par le biais d'Eriol essentiellement. L'identité de la personne qui sera sans doute l'antagoniste de cet arc est enfin confirmée, et même si elle n'est aucunement surprenante, les Clamp en font bon usage, tant cela promet d'accentuer certains enjeux, que ce soit autour de l'amitié entre Sakura et Akiho, du rôle à venir de cette dernière, voire même de son identité réelle en lien profond avec notre héroïne (on peut volontiers faire déjà une hypothèse)... Et tandis que l'on reste intrigué par les objectifs exacts de l'antagoniste en s'en prenant aux cartes de Sakura, on reste tout aussi intéressé par une vérité concernant les nouvelles cartes, qui font encore évoluer d'un bond les capacités de Sakura (même si celle-ci l'ignore toujours) et qui ouvrent de nouvelles possibilités. Enfin, dans tout ça on appréciera aussi toute la volonté des proches de Sakura de la protéger, de la préserver, quitte à lui cacher certaines choses, que ce soit du côté d'Eriol, Kerberos et Yue, ou du côté de Toya chez qui certaines capacités semblent peu à peu revenir.

Jouant jusque-là de façon un peu classique et molle mais assez efficace sur la fibre nostalgique, Clear Card Arc semble ici enfin, peu à peu, trouver sa propre voie et commencer à décoller réellement. Tout en conservant le charme de la série d'origine grâce à une bonne exploitation des personnages et de leurs liens avec Sakura, l'oeuvre s'offre des enjeux plus concrets, plus prometteurs, plus dynamiques... Il n'y a plus qu'à espérer que la suite poursuivre sur cette bonne voie !
  
  
Chronique 1
  
Sakura a prévu de profiter d'un pic-nique avec Shaolan, en amoureux. Mais petit changement de programme : son arrière grand-père les invite tous les deux pour profiter d'un déjeuner ! Pour la jeune fille, c'est l'occasion de présenter au vieil homme l'élu de son cœur, mais elle ne se doute pas que la menace s'affirme de plus en plus, au même moment...

Les premiers tomes de Sakura : Clear Card Arc jouaient clairement sur la corde nostalgique, et il était difficile, à ce titre, de détester ce début de série, malgré son rythme mollasson. Et, enfin, les Clamp nous offrent un tome qui change la donne et qui sait s'assumer en tant que suite maîtrisée des aventures de la cardcaptor !

La dimension familiale, très présente dans la série originale, est notamment traitée avec une belle chaleur au sein de ce tome. L'idée d'exploiter de nouveau l'arrière grand-père de l'héroïne est excellente, et n'est pas présente gratuitement. Au contraire, ce début de tome prend grand soin d'établir une cohérence globale dans cette famille aux dons surnaturels, le tout en se payant le luxe de présenter des moments assez forts émotionnellement. Voilà typiquement le genre d'instants doux typiques de la série originale, mais qui apporte quelque chose à l'histoire et ne cherche pas simplement à se suffire par la nostalgie de cette suite.

Une amorce douce et saisissante donc, qui sera tranchée par la suite du tome qui se révèle riche en révélations. Si on se doute depuis un moment de l'individu qui est très certainement le nouvel ennemi de Sakura tapis dans l'ombre, il fallait que les Clamp nous en disent plus. C'est ici le cas, et force est de constater que les autrices nous auront dupé de A à Z, dans un certain sens. Non, l'identité de l'ennemi n'est pas étonnante, mais en savoir plus sur sa nature est un développement particulièrement appréciable et qui sert énormément l'univers mystique de la série. Mais, surtout, les Clamp se montrent particulièrement malignes à se servir des défauts des premiers tomes pour appuyer les différentes révélations. Pour le cas, certains points noirs des quatre premiers opus nous sont montrés sous un autre regard qui servent énormément l'intrigue de cette suite. C'est inattendu et bien joué, et cela nous redonne énormément confiance en l'avenir du titre.

Évidemment, il nous serait impossible d'entrer dans le détail, à moins de spoiler sévèrement. Reste qu'avec ce tome, prenant de bout en bout, les autrices relancent efficacement le titre et renouent avec le suspense qu'on connaissait autrefois dans Sakura. Les ingrédients de la série restent pourtant les mêmes : une menace de l'ombre qui se dévoile petit à petit, une intrigue ciblant la magie grandissante de notre héroïne, une idée de la Famille toujours plus présente en guise de trame de fond... Mais dans ce cinquième tome, le tout fonctionne parfaitement. On peut donc enfin le dire : le Card Captor Sakura qu'on aimait tant semble de retour. Le sixième tome devra nous le confirmer, mais il y a de quoi être confiant.
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News