Bucket list of the dead Vol.2 - Actualité manga

Bucket list of the dead Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 16 September 2021

Partout, l'apocalypse zombie qui est soudainement apparue a plongé tout le monde dans l'effroi... enfin, tout le monde, ou presque. Car en étant désormais libéré de l'entreprise esclavagiste où il travaillait, Akira Tendô, 24 ans, se sent revivre, au point d'avoir entamé la liste des choses qu'il veut faire avant de mourir ! Et pour ça, il est désormais accompagné par son vieux pote de fac, Kenichirô Ryûzaki (alias Kenchô), qu'il n'avait plus le temps de voir. Tandis que partout le chaos s'abat, les deux hommes, eux, tracent leur route avec jovialité, en faisant ce qu'ils ont envie de faire. Un petit peu de véranping (du camping urbain) ? Aucun souci ! Puis bientôt, ils se mettent même à imaginer ensemble des choses supplémentaires pour la liste (comme devenir comique), qui pourrait alors bien devenir "leur liste". C'est également en discutant avec son pote qu'Akira réfléchit un peu plus à certaines choses, notamment sur ce qu'il avait envie d'être avant qu'il ne commence à travailler. Dans la liste de notre héros, Kenchô, lui, s'étonne de voir apparaître "Boire un verre avec des hôtesses de l'air," un objectif qui semble totalement irréalisable... à moins que l'improbable destin provoqué par les morts-vivants n'en décident autrement. Et de fil en aiguille, au contact de ces hôtesses, Akira pourra aussi se remémorer les rêves qu'il avait quand il était petit... voire faire de ces rêves une réalité. Et si l'heure était enfin venue pour lui de devenir un super héros ?

Entre le désir de boire avec des hôtesses de l'air et la volonté de devenir un héros, deux buts d'Akira sont donc au centre de ce second volume, et dès lors les auteurs suivent un schéma plutôt standard avec deux parties consacrées chacune à l'un de ces rêves.

Dans les faits, chacune de ces parties est rapide, se contente de quelques grandes étapes somme toute classiques et prévisibles, qui pourraient presque paraître lambda, d'autant plus que certaines situations peinent un peu à convaincre, ne serait-ce que quand Kenchô et Akira voient certaines connaissances récentes (avec qui ils viennent de passer des moments assez intimes, en plus) se faire bouffer dans un quais je m'en foutisme. mais derrière ce sentiment un peu mitigé qui est sans doute dû au rythme très soutenu, il reste en toile de fond un paquet de bonnes petites idées. AInsi, dans la partie avec les hôtesses, Akira se rend compte qu'à force de travailler ou même d'être accaparé par le sport quand il était étudiant, il n'a jamais passé beaucoup de temps avec les filles et ne sait pas trop comment se comporter avec elles. Une chose qui lui revient d'autant plus à la figure quand il voit à quel point le dragueur Kenchô sait créer des liens en un rien de temps. Puis quand il se met en tête de devenir un héros, encore lui faudra-t-il réussir à convaincre une "vieille" connaissance, à savoir la jolie jeune femme croisée dans le tome 1 et qui, avec ses leçons de psychanalyse, lui renvoie à la figure son propre sentiment d'infériorité. A son contact, Akira devra aussi réfléchir un peu plus à ce que signifie être un héros, car jouer les héros pour simplement se prouver à lui-même sa juste valeur, ça pourrait impliquer son entourage de façon égoïste et négative. Mais il reste surtout qu'Akira, lui, refuse surtout de vivre avec des regrets de ne pas avoir fait telle ou telle chose, et qu'il fait alors ce qu'il a envie de faire, comme beaucoup de monde en rêverait sûrement, quitte à vraiment jouer les héros ! Alors au bout du compte, parviendra-t-il à convaincre la belle Shizuka ?

Après la bonne surprise du tome 1, Bucket list of the dead s'enfonce inévitablement dans un schéma plus linéaire ici, impression renforcée par la rapidité des arcs. Mais dans l'ensemble la lecture reste fun, maligne dans certaines idées sur le besoin de profiter de la vie et de se sentir en adéquation avec soi-même, le tout dans une atmosphère barrée bien rendue par le dessin expressif, par certains rebondissements et par quelques designs hauts en couleurs (ce requin-zombie...).
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News