Broken Blade Vol.10 - Actualité manga

Broken Blade Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 17 May 2012

On pourra dire qu’il se sera fait attendre ce dixième tome de Broken Blade…mais cela valait largement le coup (ceci dit, il serait arrivé plus vite, on l’aurait apprécié tout autant…)

Bynonn-Ten semble perdue, l’ennemi ne cesse d’avancer et la défaite paraît inéluctable… Les troupes de Kreeshna n’ont plus qu’une seule carte à jouer, elle est dangereuse, incertaine, mais ils n’ont pas d’autres solutions… Tout repose sur Lygatt !

Nous avons là, et cela ne change pas, un volume exceptionnelle où l’action et l’émotion se disputent le premier rôle. La stratégie de défense est à elle seule un grand moment que nous vivons dans ce titre…on pense notamment à des œuvres comme « 300 », faisant référence à la bataille des Thermopyles, où quelque soit le nombre des adversaires, face à un étroit couloir, ils n’ont d’autre choix que d’avancer en ligne ! Ainsi Lygatt se retrouve face à face avec Bhorcys, le général ennemi responsable de la mort de Gilg. L’affrontement va au delà de la défense de la cité, c’est une vengeance personnelle, poussant Lygatt à se transcender, porté par la colère.
L’affrontement est un grand moment en soi, même s’il s’avère un tantinet brouillon, mais ce qui en découle apparaît encore bien plus important !
Lygatt est face à un dilemme, doit il céder à ses pulsions ou se montrer raisonnable dans l’intérêt de tous ? Encore une fois le poids de la guerre et des morts se fait sentir, le travail sur les personnages étant clairement ce qui rend cette série aussi exceptionnelle, elle va plus loin qu’un simple titre de mécha. Lygatt est tour à tour envahi par la rage, soulagé, puis s’écroule sous le poids de la culpabilité avant d’être envahi une nouvelle fois par la tristesse…une multitude d’émotions s’empare de lui et atteignent le lecteur qui sort ébranlé de ce volume.

La conclusion parle pour elle même ! Alors que les vaincus regrettent cette guerre qui n’a fait qu’entraîner la mort de valeureux soldats, les vainqueurs fêtent leur victoire avec un goût amer, à tel point que tous délaissent la terrasse où se déroule la fête pour se rendre là où reposent leurs compagnons tombés, comme si tous étaient appelés par la mémoire de leurs frères, de leurs amis, de leurs compagnons ! Un très beau moment !

Plus que jamais l’auteur arrive à faire partager ces émotions et à captiver le lecteur.
Maintenant que cette partie semble achevée, nous attendons la suite avec impatience pour voir ce qu’elle nous réserve !


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News