Blitz Vol.4 - Actualité manga

Blitz Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 24 November 2021

Lors du tournoi du Kantô, l'ISS voit la victoire lui échapper quand Tom perd face au fourbe Kô. Avant les repêchages, le petit groupe est invité à participer à un camp d'entraînement orchestré par Kaoru, joueur d'échec doué, sévère et atypique. L'épreuve sera loin d'être ordinaire puisque c'est la concentration de ses élèves que l'entraîneur cherche à tirer vers le haut. De son côté, Harmony a du mal à se plonger dans l'exercice, l'issue de son duel face à Riko la taraudant toujours...

Avec ce quatrième volume, Blitz se dédie à une étape presque inévitable de tout manga où règnent des notions de compétition ou de progression : L'entraînement. Après la défaite du club au tournoi du Kantô, chacun doit s'améliorer, et ceci se fera aux côtés de l'entraineur Kaoru. Véritable incarnation de la figure du furyo, l'homme possède une grande bonté et une bienveillance inégalable derrière sa facette de loubard, et c'est en mettant à l'épreuve la concentration du groupe qu'il permettra à ses petits protégés temporaires d'aller de l'avant.

Le rythme du volume pourra étonner en un sens : Si Blitz a toujours entretenu un rythme assez vif afin de ne jamais trainer en longueur, le scénario établi par Cédric Biscay prend ici davantage son temps pour se poser et apprécier la situation. C'est justement un point fort du volume, sa capacité à développer les différentes petites situations du camp d'entraînement afin de développer les différents membres du club et de rendre palpable l'amélioration de chacun. Le tout se fait certes avec l'excentricité propre à la série, notamment avec des appareils capables d'évaluer la concentration comme les scouter de Dragon Ball chiffrent la puissance des combattants, mais l'ensemble fonctionne globalement très bien. On apprécie autant les efforts de chacun que l'alchimie entre le petit groupe et leur entraîneur, sans compter les quelques développements assez subtils. Il y a Harmony dont les états d'âmes sont rendus particulièrement évidents, certes, mais force est de constater que le caractère de chacun progresse au fil des pages, que ce soit Laurent qui apprend à mettre de l'eau dans son vin vis à vis de Tom, la capacité du héros à davantage se modérer, ou encore Anne qui gagne en assurance. La petite bande évolue, ensemble, tandis que l'union entre ses membres se ressent à chaque fois un peu plus.

Outre l'entraînement, le volume semble préparer le terrain en vue d'événements bien prometteurs, dans sa dernière partie. L'initiative de Garry Kasparov de porter les échecs à travers la nouvelle génération promet un futur tournoi d'envergure, que l'on espère intense et important. On s'amusera parfois de ces préparatifs, notamment l'introduction d'une autre figure réelle dans le récit, un clin d'œil plutôt rigolo pour un lecteur francophone conscient de la structure politique de la principauté de Monaco. Et au-delà de ça, c'est la nouvelle compétition qui s'ouvre en fin d'opus, sans pour autant réellement démarrer. On sait donc de quoi sera fait le tome cinq de la série, un volume qu'on imagine prenant.

Après quatre tomes, Blitz demeure une lecture tout à fait attrayante, croquant son sujet en utilisant les codes du genre avec une certaine efficacité, profitant de jeunes personnages toujours plus sympathique, et amenant une sorte de choc culturel qui fait figure d'originalité dans un manga sportif.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News