Black Butler Vol.6 - Actualité manga

Black Butler Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 07 March 2011

Des enfants ont disparu partout en Angleterre, et cela pourrait avoir un lien entre un mystérieux cirque qui vient jouer à Londres. Ciel et Sebastian décident dont d'approcher ce cirque pour découvrir d'éventuels indices.

L'arc précédent avait déçu bien des gens pour de nombreuses raisons : Nouveaux personnages peu charismatique (excepté éventuellement Aghni), mais surtout un côté très léger, beaucoup trop même, alors que les premiers volumes avaient su se montrer beaucoup plus sombres. Les fans pourront se rassurer, cette ambiance, nous la retrouvons dans ce sixième volume ! La fin du tome 5 entamait un nouvel arc, celui d'un cirque, et cet arc continue ici. Si globalement, l'affaire n'a rien de bien originale, c'est le développement de l'enquête qui nous intéresse. Le duo, grâce aux dons de Sebastian, parviennent à intégrer le fameux cirque. C'est donc l'occasion d'intégrer de nouveaux personnages au récit et si certains paraissent bien fades, deux d'entre eux sortent tout de même du lot. Aussi, l'auteur insère de nouveau un personnage qu'on avait pas vu depuis le volume 3, l'occasion pour l'auteur d'apporter à son arc une dose de mystère supplémentaire, mais aussi d'humour !

Car oui, le côté humour mêlé à un aspect sombre est toujours de mise. Si Sebastian, par ses relations avec les différents personnages, parvient à faire rire, le développement de l'enquête reste tout de même intrigant et l'ambiance du récit assez malsaine.

Pour les fans qui suivraient l'anime en parallèle au manga, il est intéressant que ce tome se démarque totalement du dessin animé. Yana Toboso parle d'ailleurs de son travail dans l'adaptation animée dans quelques pages bonus, des pages supplémentaires bien sympathiques pour tout ceux qui suivraient cette adaptation.

Ce sixième tome de Black Butler ne fait pas vraiment avancer l'intrigue. Nous n'apprenons rien sur le pacte entre Ciel et Sebastian, mais on sent la volonté de l'auteur de développer un peu l'univers "divin" avec la réintégration dans le récit d'un certains personnage, et donc la rivalité entre Shinigami et Diables. Pourtant, l'enquête actuelle a de quoi plaire étant donné qu'on y retrouve le côté sombre qui faisait la force du début de série et qui avait disparu lors des deux derniers volumes. Espérons que Yana Toboso continuera sur cette lancée car Black Butler prouve qu'il est une série extrêmement sympathique, prenante et originale, bien qu'axé en grande partie sur le fan-service.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News