Black Butler Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 21 June 2010

Les assassins tristement célèbres sous le nom de "Jack l'éventreur" se dévoilent. Un combat sans merci commence alors entre Sebastian et Grell...

On l'histoire là où on l'avait laissé la dernière fois. Après un volume d'enquête, celui-ci est consacré à la fin de l'affaire de Jack l'Eventreur, et est principalement constitué d'affrontements et flashbacks. Ce sont les deux éléments majeurs qui font la force du tome. D'abord, on suit avec palpitation le duel entre le démon et le shinigami, un duel certes violent et sanglant mais où l'humour n'est pas exclu, un humour teinté de sous-entendus rapportant au yaoi, ce que l'auteur aime bien faire. Mais ça, on commençait déjà à s'y habituer. Le personnage de Grell, sous sa véritable identité, apparaît comme un être aussi imposant que comique, surtout en fin d'affrontement. Ce duel est aussi l'occasion de légèrement développé l'univers des créatures démoniaques en instaurant une sorte de hiérarchie parmi ces mêmes créatures. Le concept est rapidement expédié et pas vraiment expliqué, on espère alors que l'auteur reviendra dessus plus tard et que Grell refera son apparition.

En parallèle à ce combat, on suit le développement psychologique de Madame Red. Pourquoi porte t-elle ce nom, et pourquoi a t-elle entamé le meurtre de tant de prostituées ? Le motif est largement vu et revu par son contexte de haine et de vengeance, mais il fallait bien ça pour justifier la folie du personnage. C'est aussi l'occasion pour nous livrer quelques informations sur les parents de Ciel ainsi que leur disparition, ce qui explique le caractère inexpressif du jeune garçon.
La fin de cette partie, bien qu'elle soit emplie d'action, est assez prévisible. L'enterrement, au delà de son tragique, trouve sa raison d'être dans le dialogue final entre Ciel et Sebastian, un dialogue plutôt sombre nous révélant que chacun des deux personnages, bien qu'il n'accorde que peu d'importance à l'autre, à besoin de lui pour l'accomplissement de ses objectifs.

Le tome se conclut sur un chapitre comme ceux qui démarraient les deux précédent volumes, à savoir un chapitre comique mettant en avant les aptitudes exceptionnelles de Sebastian. Cependant, la fin de ce chapitre, avec l'arrivée de deux personnages mystérieux et inconnus, semble annoncer le début d'un nouvel arc sérieux et sombre.

Ce tome 3 reste donc très bon, mêlant noirceur, humour et combats dantesques. Il faut désormais voir si cette recette se confirmera sur la suite du récit et continuera à apporter un intérêt au titre, pour le moment diablement efficace et original !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News