Berserk Vol.18

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 03 August 2009

Cela peut faire mal au cœur de le reconnaître mais ce tome est en dessous de ceux qui ont précédés, et malheureusement le titre est actuellement sur une pente descendante.
On a du mal à voir où l’auteur veut nous entraîner. On voit assez peu Guts dans ce volume qui s’attarde surtout sur les nouveaux personnages, les fanatiques religieux (et vivement que Guts viennent les charcuter, parce qu’ils le valent bien !).
Les évènements prennent une tournure très religieuse, entre les envoyés de l’église, l’inquisiteur et sa troupe, les hérétiques, l’auteur nous livre même un apôtre à tête de bouc. Et au milieu de tout ça Guts se noie dans la masse, on le voit juste trancher des Kushans qui auront forcément un rôle à jouer plus tard, mais ce n’est pas encore d’actualité. L’auteur introduit un jeune garçon qui tiendra sans doute le rôle du « disciple » qui suivra Guts partout et qui aura surtout un rôle d’observateur et de commentateur (on trouve ce genre de personnages dans tous les shonens…mais justement Berserk n’en est pas un, alors pourquoi ?)
A coté de ça, ce tome est vraiment très glauque et violent, beaucoup de tortures, de massacres gratuits, énormément de sexe alors que cela n’apporte rien…pour le coup cela fait vraiment trop, et on en vient réellement à se demander quel est l’utilité de la chose.
Heureusement le chevalier squelette réapparaît et nous annonce un massacre pour bientôt…on l’attend avec impatience, en espérant que l’auteur reprenne rapidement les rennes de son titre.
  
   
Erkael

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News