Battle Royale - Ultimate Edition Vol.4 - Actualité manga

Battle Royale - Ultimate Edition Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 30 May 2019

Mimura, aussi surnommé « le troisième homme », a un plan pour mettre Kamon et ses sbires hors état de nuire, et il peut compter sur l'aide de son ami Yutaka, un peu couard mais déterminé. Seulement, la mise en marche du plan va rencontrer un sacrée obstacle : Iijima, un ancien ami de Mimura auquel ce dernier ne fait désormais plus confiance... Iijima serait-il le genre de « bug » dont parlait l'oncle de Mimura à son neveu ?

C'est Kazuo Kiriyama qui trône sur la couverture de ce quatrième tome de la nouvelle édition de Battle Royale, volume correspondant aux tomes 7 et 8 de l'édition simple. Pourtant, le tueur sans scrupules n'a qu'une place assez limitée dans l'entièreté du volume, dont la première partie est totalement centrée sur le plan de Mimura. On s'y attendait un peu, ce fameux plan va être soumis à certains obstacles, mais le plus étonnant (et appréciable) vient du faire que ces complications ne se limitent pas à un simple déluge d'action, mais amènent une véritable remise en question du personnage. Et d'une manière générale, c'est un aspect qu'on va retrouver dans l'ensemble du volume avec Mimura d'une part, et Mitsuko Sôma de l'autre. Ce quatrième volume, c'est bien leur tome à eux : ne se contentant pas de narrer une boucherie aussi sanguinolente que cruelle, l'intrigue de Kôshun Takami fait des merveilles pour explorer la psychologie de ses personnages centraux. Mimura finit donc par exposer ses failles, là où Mitsuko a droit à un développement assez surprenant, déjouant alors toutes les ficelles du grossier.

Car l'épisode de Mitsuko se montre très habile dans sa manière de porter plus loin une scène vulgairement aguicheuse, comme les auteurs avaient tendance à en présenter avant ça. Ici, on pense savoir ce que le binôme nous prépare, en insistant sur une Mitsuko toujours plus apte à utiliser son corps pour appâter et assassiner les pauvres mâles qui tomberaient dans sa toile. Alors, quelle n'est pas la surprise de voir une introspection du personnage, particulièrement violente dans l'imagerie et la mise en scène, et qui explique efficacement la folie du personnage. Car c'est désormais un fait, Mitsuko est un personnage dont le comportement est causé par un vécu bien particulier. D'une manière globale, c'est la force de Battle Royale : le titre ne se limite pas au simple survival-game mais présente des personnages bien humains, et c'est ce qui les rend particulièrement effrayants. A l'heure où le genre a été essoré autant que possible, le titre de Kôshun Takami et Masayuki Taguchi continue de trôner.

En résulte un volume prenant d'un bout à l'heure et qui joue sur deux types d'intensités, avec deux personnages phares bien distincts. Le tout reste extrêmement crus, parfois même fun, tandis que certaines séquences instaurent efficacement un malaise volontaire. C'est violent et jamais gratuit étant donné ce qui est raconté autour des personnages, rendant le récit toujours aussi fascinant à l'heure actuelle.

Les cadavres s'accumulent, et il reste finalement peu d'élèves encore en lice et en vie. Forcément, il y a de quoi être curieux de découvrir comment certains groupes de personnages pourront être brisés, si Sugimura pourra retrouver celle qu'il aime, et si le trio Nanahara, Noriko et Kawada saura mener l'évasion !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News