Battle Royale - Ultimate Edition Vol.3 - Actualité manga

Battle Royale - Ultimate Edition Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 11 Janvier 2019

Shinhi Mimura et Yutaka Seto dont amis, mais très différents l'un de l'autre. Pourtant, c'est ensemble qu'ils projettent de renverser Kamon et ses sbires, en faisant sauter le point d'accueil de l'île, afin de s'en évader. Malgré cette lueur d'espoir, la tension reste présente, et Yutaka comet faute sur faute... Mimura pourra-t-il garder son sang froid ?
Au même moment, le nombre de victimes du Programme continue de grandir. Le groupe de Shûya, après un répit, s’apprête à repartir à l'aventure, mais fait une rencontre inattendue.

Le massacre continue au cours de ce Programme, et de nouvelles victimes sont à compter dans ce troisième tome de la réédition de Battle Royale. Le moins qu'on puisse dire, c'est que Kôshun Takami et Masayuki Taguchi redoublent d'efforts pour proposer des morts inventives mais qui ont du sens : on trouve toujours un petit développement très appréciable des personnages secondaires pourtant voués à être massacrés, et libre aux lecteurs de s'attacher à eux durant le court laps de temps qui leur est octroyé. Évidemment, la caricature un poil homophobe représentée par Shô Tsukioka a de quoi déranger, bien que son opposition avec Kiriyama demeure intéressante.

Pourtant, ces petits épisodes autour de personnages secondaires se font plus rares dans ce troisième tome qui prend le temps de développer plusieurs arcs narratifs d'ampleur. Le plus évident est celui de Mimura qui, en compagnie de son ami Seto, s'apprète à passer à l'attaque. Le récit traite intelligemment la tension autour de leur parcours tant on sent qu'un couac peut mettre en déroute leur plan à tout instant. Un passage intéressant, donc, et qui devrait atteindre son climax dans le prochain volume.

En parallèle, l'aventure de Shûya est plutôt au ralentie, mais marquée par des passages assez forts. Une transition douce mais qui permet d'amener une autre figure très importante du récit : le charismatique Hiroki Sugimura. Les auteurs abordent très bien l'esprit de noble camaraderie qui lie le personnage à Shûya, mais aussi à Noriko à Kawada. Mais étant donné le ton global de la série, le lecteur ne peut que se demander s'il n'y a pas anguille sous roche, et si l'intrigue n'est pas à deux doigts de briser certains espoirs, comme ce fut le cas avec un personnage plus secondaire du tome... La maîtrise de la tension se révèle donc remarquable dans Battle Royale, et fixe de fortes attentes pour les tomes suivants.

Enfin, si le volume se révèle globalement très calme, mise à part quelques séquences choc vers le début de volume, c'est la fin du tome qui fait monter efficacement l'intensité du récit. Un face à face inattendu a lieu, et celui-ci se révèle intense de part la narration volontairement exagérée mais tellement efficace de Masayuki Taguchi. Dès lors que nos héros s'opposent au grand antagoniste de la série, la lecture se révèle plus spectaculaire que jamais, un des aspects qui font de Battle Royale un titre si important parmi les mangas de survie lycéenne.

Un troisième tome particulièrement prenant, donc, et le seul couac est plutôt d'ordre éditorial. En effet, cette réédition étant une version double de la série originale, le chapitre bonus de fin de troisième opus de la version initiale est placé au beau milieu du tome de cette réédition. Cela donne la simple impression que deux tomes ont été collés l'un à l'autre, et nuit un peu au rythme du récit. Rien de grave en soi, mais il aurait mieux fallu reporter ce supplément en fin de tome.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News