Batman & Justice League Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 30 May 2018

La ville de Gotham est une nouvelle fois au centre de l'attention du monde: elle est le lieu où se recoupent les Ley Lines, source d'énergie hors du commun que veut exploiter Lex Luthor, notamment! 


Batman accueille un jeune japonais à la recherche de ses parents, qui sont liés aux récents événements...mais rapidement une nouvelle priorité va apparaître: Orm, le demi-frère de Aquaman s'est échappé et veut prendre le contrôle de la surface en l’inondant, et pour cela il va aller jusqu'à s'allier au Joker... 


Le premier opus avait fait polémique, certains fans l'avaient trouvé intéressant, d'autres ont crié au scandale...il est vrai qu'il est délicat de toucher à une œuvre aussi dense et complexe que Batman, c'est s'exposer à de violentes critiques! 


Cela n'a pas empêché Shiori Teshirogi d'insuffler sa patte à l'univers avec plus ou moins de succès! Mais au moins elle a eu le mérite de tenter de s'approprier un personnage vieux de près de 80 ans, et si elle a réussi à le faire pour Saint Seiya, c'est autre chose d'y parvenir pour Batman... 


On en était resté avec l'évasion de Orm, le demi-frère d'Aquaman, responsable d'une des meilleures phases du comics du même nom, et clairement il va occuper tout le tome! 


Avec son évasion on aurait pu s'attendre à ce que l'auteure décide de faire échapper un grand nombre de vilains afin de justifier une union de la justice league, comme c'est souvent le cas dans les comics (comme il semble facile de s'évader!), mais si Orm va bel et bien s'allier bon gré mal gré avec le Joker, il va attirer sur lui quasiment toute l'attention de la ligue, Aquaman en tête! 


C'est assez bien mené et les personnages sont correctement utilisés, ainsi malgré la présence de Superman, celui-ci ne va pas régler la situation en un claquement de doigts (ou à coup de bourre-pif sur la personne de Orm), car il sera occupé à empêcher que Gotham ne soit détruite par des vagues géantes! 


Aquaman se veut très charismatique, Teshirogi nous propose de rapidement revenir sur ses origines et sur le conflit qui l'a opposé à son frère, mais elle ne rentrera pas non plus dans les détails, partant du principe que les lecteurs sont censés connaître cela; en effet il s'agit plus d'un titre fan service que d'une relecture de la justice league! 


Et si on peut reprocher à l'auteure les physiques poupons de Bruce Wayne / Batman et de Clark Kent / Superman, ce n'est pas le cas pour Arthur Curry / Aquaman qui possède vraiment une grande classe, n'ayant pas grand-chose à envier à la version de Geoff Jones du "New 52"! 


L'intrigue avec les Ley Lines demeure au centre du récit, Teshirogi parvenant à intégrer ça correctement avec la volonté de vengeance de Orm, justifiant ainsi l'improbable alliance avec le Joker! 


Ce qui dérange davantage (ou pas d'ailleurs, cela dépend de comment on voit les choses) c'est que dès le second tome, Batman (qui donne son titre au manga rappelons le) n'est déjà plus qu'un personnage secondaire, cédant ici volontiers sa place à Aquaman! 


Si cela n'a rien de vraiment problématique (personnellement j'adore le personnage d'Aquaman, bien trop mésestimé), ce coté fan service "on vous en met plein la vue avec de nombreux personnages qui entrent en scène" arrive un peu trop rapidement et il aurait sans doute été préférable que l'auteure prenne davantage le temps de poser son intrigue principale et ses personnages...d'ailleurs bien qu'il trône sur la couverture, Rui ne sert déjà plus à rien! 


Cependant, Teshirogi nous propose un Batman faillible, toujours sous le choc de la mort de Robin (ce qui ancre bien le récit dans la période "New 52", car nous parlons bien ici de Damian Wayne), et qui malgré un refus dans un premier temps va accepter le besoin de se reposer sur ses camarades de la Justice League, et donc Aquaman en tête! De même Rui est en pleine phase d'évolution et on espère (ou pas d'ailleurs) le voir occuper une place plus importante par la suite. 


Un second tome dans la lignée du premier, intéressant, avec une nouvelle approche des personnages, mais justement Teshirogi se retrouve le "cul entre deux chaises", en voulant apporter son point de vue sans pour autant disposer d'une grande liberté! 


Ce second opus possède donc les mêmes qualités et les mêmes défauts que le premier, donc il plaira à ceux qui ont aimé le premier et déplaira aux autres. 


Une lecture intéressante, pas passionnante, mais qui se veut sincère malgré la marge de manœuvre limitée de l'auteure! Il faut cependant lui reconnaître une sacrée intensité, beaucoup d'action pour un tome très dense! 


On demeure curieux de la suite, et c'est déjà pas mal!


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News