Bandit 7 Vol.1 - Actualité manga

Bandit 7 Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 22 July 2019

Hugo et Roxan sont deux courtiers, errant dans le monde au gré de leurs missions. Un jour, ils sont confrontés à un mouvement révolutionnaire dont ils doivent se débarrasser. Et alors qu’ils fêtaient la fin de leur mission, une des survivantes de ce mouvement va se mettre en travers de leur route…


Ce premier tome de “Bandit 7” est très, TREEES brouillon. J’avais rarement été aussi perdue dans ma lecture que dans celle-ci, ne comprenant pas, d’un premier abord les pouvoirs des héros et comment ils les utilisaient (et je me demande encore si j’ai bien tout saisi, c’est pour vous dire). Les dialogues l’expliquent de manière assez confuse, et visuellement, c’est assez incompréhensible par moment. En ce qui concerne l’intrigue, difficile de se faire une idée précise étant donnée que nous n’en sommes encore qu’à l’introduction mais ce qui est sûr, c’est que l’auteur veut nous dépeindre un univers sans foi ni loi, dans un monde quasi apocalyptique régit par les croyances religieuses. Un univers sombre, sans concession qui manque encore de crédibilité mais qui laisse une belle marge de manœuvre à Masayumi pour la suite (en revanche, je ne vois pas trop la comédie que nous vend les éditions Vega sur la jaquette…). En ce qui concerne les personnages, on n’en sait encore très peu sur nos deux héros, Hugo et Roxan, mais leur dynamique de duo marche pour l’instant plutôt bien et nous rappelle vivement celle de « Gangsta » avec Warwick et Nicolas. Reste à savoir ce qu’ils nous réservent pour la suite !


Parlons-en du dessin. Le chara-design des personnages est plutôt intéressant, et si l’on passe les problèmes de proportions des tous premiers chapitres, le tout est assez jolie à regarder. Mais compte tenu de l’univers, je dirais que le dessin est un peu trop propre, trop lisse. Et on sent que c’est un mangaka qui débute et que la marge de progression est assez grande (en tout cas, je l’espère).


Au niveau de l’édition, Vega nous offre un travail soigné et une traduction correcte.


Bien que le départ soit manqué pour « Bandit 7 », j’attends de voir la suite pour me faire une opinion définitive. La marge de manœuvre est grande et peut nous promettre quelques bonnes surprises. En tout cas, si l’univers et les personnages pouvait nous faire penser à « Gangsta », force est de constater que cette série est encore bien loin de la qualité de son « mentor »…


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

11 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News