Banale à tout prix Vol.10 - Actualité manga

Banale à tout prix Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 30 June 2020

« C’est un ordre… Reste à mes côtés ! »

Alors que Koiko fait tout son possible pour se faire pardonner d’avoir douté de son petit-ami, Tsurugi s’applique à lui faire passer un merveilleux anniversaire, sans oublier de la taquiner. Leur rencard va prendre un tour étonnant quand ils se verront dans l’impossibilité de rentrer le soir… Une mise en scène d’ailleurs assez amusante puisque Nagamu Nanaji entretient tout le long du rendez-vous l’alternance entre « On va pouvoir rentrer » et « On va devoir passer la nuit ici… ».

« Pour le moment… nous n’en sommes encore que là ! La pureté incarnée !! »

Depuis le départ, nos deux héros vivent une relation très pure. La conséquence ? Quand des idées indécentes font leur apparition, ils ne savent absolument pas comment les gérer… Le tome est rythmé par des petites prises de têtes et confusions sur ce thème, et on s’amuse de les voir se démener avec l’évolution de leurs attentes et de leurs sentiments. C’est la première fois que Koiko ressent l’aspect passionnel d’une relation amoureuse, elle est déstabilisée par ses pensées nouvelles, mais du fait qu’elle est avec Tsurugi, tout arrive très naturellement.

La mangaka continue de mettre en scène des situations parallèles pour illustrer les troubles de ses personnages, comme lorsque les deux tourtereaux se donnent une claque à eux-mêmes. Ils sont toujours synchro, et comme d’habitude, le rendu est efficace et dynamique. Nagamu Nanaji soigne particulièrement les regards qui servent à merveille le changement d’ambiance entre nos héros.

On suit également Aiko, qui a découché – d’ailleurs, Koiko compare de nouveau sa situation avec sa sœur – et cette fameuse soirée est présentée sans artifice et sans dialogue, dans un enchaînement d’images qui parlent d’elles-mêmes. Un choix pertinent qui renforce l'intérêt du lecteur sur cette partie.

Un nouveau personnage fait son apparition. Il vient compléter le profil émotionnel de notre héroïne et nous apporte une vision supplémentaire pour expliquer son comportement face à l’amour. Mais c’est sans contexte le cliffhanger qui marquera le plus les esprits à la lecture de ce volume. Un tournant pour le moins radical et surprenant s’annonce dans le développement de la relation amoureuse de Koiko et Tsurugi…
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News