Art du voyage de Chihiro (l')

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 14 December 2018

Relancée en juin dernier avec Mon Voisin Totoro, la collection Ghibli des éditions Glénat accueille, pour sa deuxième salve, le cultissime Voyage de Chihiro, film qui a captivé et qui captive toujours autant un grand nombre de fans d'animation et de cinéma. En plus d'une intégrale de l'anime comics, l'éditeur nous fait donc le plaisir d'enfin publier dans notre langue l'artbook officiel du film, qui était jusqu'à présent inédit dans notre pays. Il arrive à point nommé juste avant les fêtes de fin d'année, où il pourra sûrement faire un très beau cadeau de Noël.


L'ouvrage s'ouvre sur quelques pleines pages de présentation mettant en avant quelques décors, avant d'offrir un petit texte plutôt passionnant à lire, puisque Hayao Miyazaki en personne y explique l'objectif de son film. Notons que ce texte est d'abord écrit en anglais, puis proposé en français à la page suivante, fort heureusement.


La première grande partie se dévoile ensuite sous nos yeux: pendant une trentaine de pages, on peut y apprécier différents croquis préparatoires en couleurs, portant sur des décors, des personnages... Il s'agit des premières bases qui donneront le film, avec ce que ça implique de changements par rapport à la version finale. Le tout est beau à voir de par la présence de nombreux détails et de couleurs déjà nuancées, on se régale en découvrant par exemple les premières idées de design du Sans-visage... et finalement, le principal manque vient de l'absence de commentaires détaillés. Il y a bien des légendes précisant à chaque fois ce que l'on regarde, mais pas de réels détails de conception dans ces petits textes.


Pendant 130 pages, la deuxième grande partie a de quoi séduite les fans, elle aussi, puisqu’elle nous fait découvrir ou redécouvrir des esquisses de décors, des élaborations de character design et des cellulos en suivant la chronologie du film. Tout en revivant le long-métrage dans ses grandes étapes, on a donc l'occasion d'admirer de précieux travaux, allant de l'élaboration du design de Chihiro à des croquis et esquisses de la scène finale, en passant par des petites présentations en images des nombreux backgrounds et lieux qui font tout le charme du film... Si le tout est très beau, une nouvelle fois on regrettera que la majorité de ce qui est présenté n'est pas réellement commenté en détail et n'a droit qu'à des présentations textuelles succinctes. Heureusement, il y a quand même régulièrement quelques focus plus poussés, dévoilant notamment des petits commentaires des principaux membres de l'équipe du film. Ainsi a-t-on par exemple le loisir de découvrir plus en détail les inspirations pour le design de Chihiro, de son père, de Haku, de Yubaba et d'autres personnages, le mélange de styles architecturaux de l'ascenseur des bains, le grand soin artistique accordé aux travées...


La troisième partie, plus technique, décortique pendant une dizaine de pages la manière, entièrement numérique, dont a été fait le film. Le metteur en scène des images Atsushi Okui et l'animateur numérique  Mitsunori Kataama y expliquent avec pas mal de précisions les méthodes de fabrication de l'animation assistée par ordinateur dans le respect des techniques de l'animation pellicule. On y apprend par exemple les raisons du choix du numérique, le processus de production, puis les membres du staff reviennent plus particulièrement sur certaines techniques: l'animation particulière du dieu de la rivière, son morphing, le traitement de la surface de la mer, la décomposition des boules de suie, le rendu de la vapeur, la translucidité du Sans-visage... Assez riche, l'ensemble est passionnant à lire pour qui souhaite en apprendre un peu plus sur les coulisses de la réalisation du film.


Enfin, on a droit à une quarantaine de pages en noir et blanc (tout le reste de l'artbook est en couleur) présentant le script postsynchronisé et traduction française du générique, et on obtient un ouvrage de 240 pages très plaisant à parcourir. On aurait parfois aimé des commentaires plus détaillés, mais cela n'handicape que très peu cet artbook riche et beau, et servi dans une excellente édition en grand format et à l'impression impeccable. Pas de quoi bouder son plaisir, donc, surtout si on est fan du film ou inconditionnel du studio !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News