Ariadne l'empire céleste Vol.6 - Actualité manga

Ariadne l'empire céleste Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 02 July 2020

Au sein du peuple des gre-tis, Lashil et Louloulola ont retrouve un autre de leurs congénères détenteurs de photons: Neusch, qui cherche à s'intégrer toujours plus dans cette communauté d'être puissants afin de conquérir sa dulcinée. Pour cela, ce jeune garçon n'hésite pas à participer à l'éternelle mission des gre-tis, qui consiste à éliminer les dragons qui constituent une menace. Mais c'est pile quand nos héros sont là que ce conflit de longue durée prend une importante tournure, dès lors que le peuple vern-wy, qui habituellement se tient éloigné et se montre peu, lance un assaut contre les gre-tis !

Jusqu'à présent, Ariadne est une série qui suit un schéma on ne peut plus classique, avec un voyage permettant de rencontrer les uns après les autres, vite fait, les différents peuples de ce monde, tout en enrichissant à chaque fois la palette de personnages (dont certains deviennent des compagnons de route de Lashil et Leana), en apportant quelques enjeux supplémentaires, et bien sûr en proposant son lot d'action. De ce fait, l'oeuvre de Norihiro Yagi apparaît pour l'instant très routinière et linéaire, ne donnant pas franchement l'impression d'avoir réellement décollé... et malheureusement, ce n'est pas vraiment ce 6e volume qui va changer la donne, celui-ci se contentant à nouveau de ce schéma extrêmement simple et commençant à devenir redondant. Néanmoins, une nouvelle fois, on ne s'ennuie pas vraiment.

En effet, malgré le classicisme complet des moments d'action avec mise en scène plutôt lisse mais fluide et technique beuglées à tout va par les personnages pour combler le vide, le récit a toujours pour lui un certain rythme, jouant honnêtement sur les affrontements des différents personnages. Tandis que Leana est très en retrait dans ce tome, Lashil, Louloulola et Neusch mais aussi bien d'autres personnages s'en donnent à coeur joie dans l'action, avec de temps à autre quelques petites techniques spécifiques vite et bien exploitées, au fil desquelles on retiendra notamment ce que Popol montre encore un peu plus de lui. Mais ce qui intéresse le plus ici est sûrement ce qu'Illuyankas, souveraine du peuple vern-wy, a à dire sur le passé conflictuel entre son peuple et les ver-wys, mais aussi sur la vérité se cachant derrière les dragons. Ca pique assez la curiosité, en plus de placer Lashil et Neusch dans une situation où ils doivent prendre position entre ces deux peuples... Mais vous connaissez Lashil, il n'est pas franchement du genre à beaucoup se triturer l'esprit sur ce genre de choses.

Le tome reste assez mouvementé mais c'est parfois pour rien dans l'action, quelques enrichissements intéressants ont lieu mais ne semblent exploités qu'en surface... La série reste gentiment divertissante, mais est toujours dans une sorte de faux-rythme donnant l'impression qu'elle ne prend pas vraiment son envol. L'ensemble n'est pas du tout déplaisant à suivre, mais après 6 volumes ce problème commence à être ennuyeux...
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

12.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News