Alchimia Vol.2 - Actualité manga

Alchimia Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 10 January 2020

En plongeant dans les mémoires d'Idan, Saë apprend sa triste histoire, mais aussi que le royaume d'Ifen projette d'exterminer les habitants d'Alchimia avec un poison répandu dans l'eau. L'équipage de l'Atelier se met alors en route vers Prima Mundi, la Capitale, pour informer le Conseil de la situation...

Avec ce deuxième tome, nous en sommes déjà au second tiers d'Alchimia. Le récit, dépeignant un univers dense, pouvait nous faire douter quant à une durée si courte, mais ce second opus vient grandement nous rassurer. Celui-ci prend une direction assez différente, et soulève des enjeux suffisamment précis, développés avec un très bon rythme, pour permettre à l'histoire de trouver une conclusion honnête dans le tome suivant.

On peut donc sa rassurer de ce côté, et ainsi apprécier davantage le contenu du volume qui ne laisse jamais place à l'ennui. Samantha Bailly montre bien qu'elle manie l'écriture, tant les événements s'enchainent particulièrement bien et ont un déroulement tout à fait logique. Certes, quelques facilités surviennent de temps à autres, mais rien qui n'entrave vraiment l'expérience de lecture. Car le cœur du volume vient de l'aventure vécue par Saë, Idan et Ethiel, particulièrement effrénée, qui se révèle efficace d'un bout à l'autre. Une aventure qui utilise d'ailleurs habilement l'univers mis en place, et notamment le concept d'Alchimie : celle-ci aide à la progression sans être utilisée de manière exagérée, en plus de présenter davantage son utilisation dans le grand monde de la série.

Une lecture efficace et divertissante, donc, et qui n'oublie pas de traiter ses différents personnages. L'accent est, bien entendu, mis sur le trio principal, chacun ayant droit à son petit développement, tandis qu'un petit triangle amoureux se profile. C'est classique, mais l'idée s'appuie sur trois personnages aux interactions efficaces, rendant la formule agréable. Puis, à côté d'eux, ce sont des personnages comme Rubis qui ont droit à un petit étoffement, bref certes, mais suffisant pour qu'on les comprenne et qu'on saisisse leurs actions dans le récit.

Et à côté de tout ça, l'intrigue ne se prive pas d'implanter quelques mystères supplémentaires, notamment sur les origines de Saë. On sent bien que Samantha Bailly, dans son intrigue, se laisse encore une petite marge pour aboutir à un troisième et dernier volume consistant, ce qui laisse potentiellement croire à un climax plutôt intense.

Car Alchimia se terminera bien avec son troisième opus, une durée finalement courte, bien que le récit ait été bien mené jusqu'à présent, et soit parvenu à faire apprécier sa petite galerie de personnages. Reste à voir comment se conclura l'aventure de Saë, Ethiel et Idan, puisqu'il y a de quoi se demander si un tome sera suffisant pour que le trio puisse stopper la guerre insensée entre les deux royaumes.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News