A romantic love story Vol.11

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 09 May 2012

"Marcher prolongera le temps que nous pourrons passer ensemble."
      
Yukito et Kotori rattrapent le temps perdu. Ils passent leurs journées, et profitent de leur temps libre pour se balader main dans la main. Kotori est toujours gênée lorsque Yukito la touche, l’effleure, la regarde même ! Le comportement de la jeune fille est exagérément niais, et empêche l’histoire d’avancer. Elle rougit au moindre frémissement de son petit ami, mille et une questions fusent dans son esprit chaque fois qu’il pose ses yeux sur elle. Yukito, de son côté, va dans le même sens que la jeune fille, à une seule différence : il n’a pas peur de sa partenaire, mais de lui-même ! Il ne faut pas oublier que Yukito est un adolescent dans la fleur de l’âge, et il est naturel que certaines envies lui passent par la tête, surtout lorsqu’il se trouve près de la mignonne Kotori. Yukito se torture intérieurement, il essaie de résister à ses pulsions, à ses envies qui ne lui disent qu’une seule chose : ne faire qu’une bouchée de la jeune fille ! 
Le volume est entièrement consacré au couple héros. Aucune histoire parallèle avec d’autres personnages de fait surface. On assiste de ce fait, des premières aux dernières pages, à un combat silencieux et sans fin entre Yukito et Kotori, et entre eux-mêmes également.
       
Le fait que l’histoire n’avance pas n’est pas un mal en soit. Mais plutôt, Kaho Miyasaka met en scène de façon bien maladroite les deux amoureux. Leurs réactions sont exagérées au maximum, l’accumulation de questions sans réponses, mais surtout inutiles, est très vite lassante. L’impression de faire du surplace et le fait de voir que les choses n’avancent pas franchement sont des facteurs agaçants, qui nous gâchent la lecture. L’auteure nous offre pourtant ici un tome on ne peut plus romantique, mais qui s’avèrera être beaucoup trop gentillet pour un grand nombre de lecteurs. On ne frémit pas, on ne se presse pas de terminer de lire le chapitre afin de savoir ce qu’il se passera ensuite. Au contraire, la lecture est plate, même les dessins, finalement, ne sont en rien dynamiques, et les touches d’humour sont presque inexistantes.
Ce onzième volume n’est malheureusement pas une réussite, et ne permet à aucun moment à la série d’évoluer.
   
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
LoveHina

9 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News