A Town where you live Vol.12 - Actualité manga

A Town where you live Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 28 Août 2013

Le temps continue de s'écouler depuis la récente disparition de Kyôsuke, et chacun a encore le sourire du jeune garçon à l'esprit. Pour se changer les idées, Asuka et Kiyomi accompagnent Haruto jusqu'à son village natal pour se détendre quelques jours. C'est l'occasion de revoir Akari, Takashi et Nanami, tous trois en pleine forme. Mais Haruto et Asuka restent en plein doute. La jeune fille lui a fait sa déclaration, mais notre héros, qui peine encore à se résoudre au fait de ne plus revoir Yuzuki et reste chagriné par le décès de Kyôsuke, n'arrive pas à se résoudre à entamer une nouvelle relation...

Ainsi le retour dans le village natal de Haruto s'annonce-t-il délicat, car derrière la détente et la jovialité de Takashi ou d'Akari, les coeurs restent meurtris et incertains. Toutefois, le déclic pourrait arriver par l'intermédiaire de Nanami. Courageuse, la jeune fille est parvenue à oublier ses sentiments pour Haruto, et pousse désormais notre héros à être sincère avec lui-même... pour, finalement, accepter de sortir avec Asuka.
A vrai dire, les choses sont plutôt rapides, et Haruto ne reste finalement pas longtemps dans le doute. S'en suivent alors les premiers émois amoureux de Haruto et Asuka, pour un résultat mi-figue mi-raisin, car si ce petit couple très maladroit a de quoi être mignon et attachant, certaines de leurs réactions, exagérées, sont désespérément irritantes, entre lui qui reste plutôt benêt et ne comprend pas tout de choses pourtant évidentes, et elle qui est beaucoup trop en contrastes ("je veux être embrassée, mais dès qu'il essaie je lui mets une droite"... pitié...). Toutefois, il y a des choses réellement sympathiques, comme l'identité de la première personne à laquelle ces deux-là décident d'avouer leur relation.

Tout ceci pour nous faire arriver doucement mais sûrement vers un nouvel arc, de prime importance : l'entrée à l'université ! Ainsi, plusieurs mois se sont écoulés, nos héros arrivent à la fac... pour un résultat qui accumule les clichés et facilités.
Déjà, on reste plutôt consterné par la grosse facilité qu'est le fait que tout le monde se retrouve dans la même fac. Sur ce point, il y avait sûrement mieux à faire. Ne pas intégrer tout le monde ensemble aurait pu créer des choses intéressantes plus tard. Ou quitte à intégrer à tout prix Akari et Takashi, il aurait été sympathique d'exploiter l'arrivée de ces deux campagnards en ville autrement que par les habituels frasques d'un Takashi irritant à force de draguer toutes les jolies filles qu'il croise.
Ensuite, il y a la désagréable sensation que, malgré les mois passés, Haruto et Asuka en sont restés au même point dans leur relation, celle-ci n'ayant pas évolué d'un poil. Pour l'instant, cette relation sent quand même bon le bouche-trou en attendant autre chose...
Enfin, et pire que tout, il y a le nouveau personnage, Shiori, belle demoiselle à lunettes, une fille de plus qui se met à tourner autour de Haruto, et qui le fait de façon on ne peut plus horripilante en jouant les puputes afin de mieux manipuler notre héros par la suite, tandis qu'on reste effaré par la facilité avec laquelle ce dernier tombe une énième fois dans un panneau qu'on voyait arriver de loin. Il y a des choses qui ne changent pas, et Haruto conserve ce côté beaucoup trop bonne poire. Malgré le temps qui passe et son arrivée à la fac, on ne peut pas dire qu'il devienne plus futé ou mâture... Enfin, au sujet des agissements manipulateurs d'une Shiori déjà insupportable, il faut signaler que la demoiselle a évidemment des motivations précises pour agir ainsi, et qu'elles sont... insipides. Sincèrement, pourquoi agir ainsi pour ça ?

Accumulation de clichés, personnages toujours aussi irritants, désespérants et têtes à claques par moments, nouvelle venue insupportable, relations qui n'évoluent pas vraiment, caractères qui restent trop statiques malgré l'arrivée à la fac... Malgré une narration qui s'écoule avec fluidité, on ne peut franchement pas dire que ce nouvel arc débute de façon convaincante. Après la bonne partie qui vient de s'écouler, espérons que Kouji Seo ne retombera pas dans ses travers habituels.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

10 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News