The killer inside Vol.1 - Actualité manga

The killer inside Vol.1


Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS
15/20

Quand Ki-oon a présenté ce manga, je l’ai directement mis dans ma liste d’achat : j’ai toujours apprécié le thème sur les serial killer, psychopathes et gangs mais je suis plutôt du genre à fouiller leurs actes macabres dans la presse plutôt qu’à lire des romans de ce genre.

 

Ici, on ne suit pas les pas d’un tueur qui s’affirme et qui en possède tous les traits ou qui les acquièrent suite à un chamboulement de sa vie. Le manga commence de manière assez banale et clichée : une sortie entre garçons et filles dans le but de rentrer chez soi accompagné, et évidemment, il y a le gentil puceau naïf, qui fait des mines vraiment repoussantes parfois, au centre de tout ça.

L’auteur ne tarde pas à nous monter le problème : trois jours plus tard, Eiji se réveille sans la moindre idée de ce qu’il s’est passé  alors que pas mal d’éléments ont quand-même changé. Si son caractère insouciant ne l’a pas fait prendre plus en considération cela, à la deuxième période d’amnésie, il s’inquiète et cherche à savoir ce qu’il lui arrive, surtout en apprenant par la police qu’ils ont retrouvé le cadavre  d’une fille supposée avoir été sa copine, et qu’en plus, l’une des filles de sa promo se met à lui parler, mais jamais pour dire un truc qu’il comprend direct.

Le petit côté original se trouve dans l’idée qu’il existe un gène du psychopathe/du tueur. Et qui dit génétique, dit possible transmission à ses descendants. Ce point n’a pas encore été pleinement creusé, pour l’instant, on est sur la piste du trouble dissociatif de la personnalité. Ce qui se tient car Eiji a vu les horreurs dont était capable son père et  a, inconsciemment ou non, fermement repoussé tout ce qui pourrait lui ressembler, au plus profond de son subconscient.

Le cerveau est une terre pleine de mystères et de surprises, et on ne sait jamais trop à quoi s’attendre. Pourquoi est-ce maintenant que cette partie se réveille ? Y-a-t-il eu un élément déclencheur ? Est-ce le hasard ? La fragilité de ses barrières mentales qui le permettent ? J’espère que ce sera un angle prochainement développé car c’est surtout ce qui m’intéresse dans cette histoire.

Plus complet sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2020/03/27/the-killer-inside-me-tome-1/

Ryuku

De Ryuku [1247], le 27 March 2020 à 07h10

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News