Room camp - Actualité anime

Room camp

Review de l'anime : Room camp

Publiée le Vendredi, 19 June 2020

Pour le public japonais autant que pour le public français grâce à un simulcast proposé par Crunchyroll, l'hiver 2018 fut l'occasion de découvrir Yuru Camp, série de 12 épisodes adaptant un manga signé Afro. En nous plongeant dans le quotidien de 5 amusantes et attachantes jeunes filles qui s'adonnent à leur passion pour le camping ou leur découverte de cet art, l'anime proposait une tranche de vie en forme de grande bouffée d'air frais, bien servie par sa réalisation simple et efficace, et permettant de profiter d'instant chaleureux, rigolos, culinaires ou contemplatifs dans divers recoins du Japon aux paysages naturels souvent ravissants. Portée par un joli succès, la série a ensuite permis à son manga d'origine d'arriver en France sous le titre Au Grand Air, publié aux éditions nobi nobi! où il est toujours en cours. Et en attendant la saison 2 de l'anime qui est pour l'instant prévue pour janvier 2021, l'hiver 2020 a permis de nous faire patienter au travers d'un petit spin-off, Room Camp (Heya Camp en vo). C'est évidemment à nouveau Crunchyroll qui l'a proposé en simulcast vostf en France, avec une diffusion des 12 épisodes qui s'est étalée du 6 janvier au 23 mars 2020. Notons qu'il s'agit d'un format court, chaque épisode durant 3min30 (en vrai, seulement un peu plus de 2 minutes si l'on retire le générique de fin présent à chaque fois).

  

On retrouve donc ici le cercle de plein air, composé de Nadeshiko, Chiaki et Aoi. Tandis que la première est en pleine relaxation dans le petit local du cercle et n'est pas loin de profiter de rations de thon en boîte, ses deux amies lui annoncent une grande nouvelle: elles vont faire un voyage à trois ! Plus précisément, elles comptent suivre (plus ou moins) un rallye visant à collecter des tampons, ce qui leur permettra de vivre bien des petites choses. Et qui sait, peut que derrière le rallye se cache tout autre chose.

  

Le concept est donc on ne peut plus simple et s'avère honnêtement exploité en format court, puisque chaque épisode fonctionne un peu comme une petite pastille vouant nos héroïnes (et le spectateur par la même occasion) à faire diverses choses.

Ainsi, certains épisodes sont une occasion idéale pour nous plonger dans certains recoins et certaines curiosités du Japon. On pense par exemple à l'épisode 2 où le trio se rend dans un lieu dédié au Mont Fuji, ce qui permet d'évoquer d'autres montagnes qui lui ressemblent. A un autre épisode amenant nos héroïnes au bord du lac Kawaguchi. Ou à encore un autre les voyant profiter d'un étonnant bain de pieds.

   

De même, les petits instants culinaires sont toujours au rendez-vous, et font partie de ces instant qui ont de quoi apaiser, détendre, voire remonter le moral quand certaines situations font que ça va un petit peu moins bien.

Et bien sûr, cette escapade est une occasion idéale de jouer sur le caractère des trois protagonistes ! Entre l'innocence et l'étourderie de l'adorable Nadeshiko, la maladresse voire la bêtise de la vive Chiaki, ou la malice d'Aoi, on retrouve facilement le caractère des demoiselles déjà vu dans la saison 1, avec à la clé des moments aussi insouciants (enfin, pas toujours) qu'amusants, par exemple quand elles se racontent une légende folklorique, se la jouent "Projet Blair Witch" en faisant une vidéo en forêt, ou partent dans un petit débat. Et si vous vous dites que les deux autres miss du groupe, Rin et Ena, doivent forcément manquer, rassurez-vous: elles sont aussi présentes à certaines reprises, et certains épisodes les mettent même quelque peu en avant.

   

Au fil de ces instants plutôt insouciants et revigorants, on se plaît alors facilement à suivre les petits moments de vie de ces jeunes filles dans des cadres souvent dépaysants, et toujours avec une pointe chaleureuse qui doit pas mal à la nourriture bien sûr, mais aussi à la façon dont les adolescentes profitent de leur temps passé ensemble avec des plaisirs simples. Ces demoiselles ont encore l'occasion de consolider un peu plus leurs liens, on le voit entre autres quand Aoi et Aki racontent à Nadeshiko comment elles se sont rencontrées, ou tout simplement à travers la quêtes des tampons. Car si cette quête des tampons constitue une sorte de petit fil rouge ponctué de quelques rebondissements (comme quand Nadeshiko perd sa fiche), la vérité sur son organisation montrera à nouveau à quel point ces attachantes jeunes filles aiment profiter ensemble de choses simples.

  

En somme, sans aller chercher très loin, Room Camp s'avère être un agréable petit complément, tout aussi rafraîchissant que la série-mère. Le principal regret étant finalement que les épisodes soient si courts une fois l'ending retiré !

  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News