Utena La Fillette Révolutionnaire - Actualité anime

Utena La Fillette Révolutionnaire


Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS
16/20

Alala ... La fin des années 90 ... Cette époque ou les anime déchirait de sa race ... Evangelion, Ghost in the shell, princesse mononoké, lain, perfect blue et ... Utena.
Ces temps béni ou l'animation était cool ... Peut importe le scénario.
En tout cas, c'est le cas dans Utena, car de mon temps, même des lycéennes aux relations plus ou moins nettes qui font des duels à l'épée, les bishonens torses nus, les méchants sur une musique d'orgue en train de balancer des réplique stupide mais badass ... Sur un opening répétitif ... Et bah c'était cool. Et c'était Utena ! (Ce paragraphe est a prendre avec humour, j'ai écrit cette critique juste après mon 1er visionnage d'Utena, pas de nostalgie qui tienne donc).

J'ai difficilement d'autres mots à l'esprit quand il est question de cette série (si, un autre, on y reviendra). Tout est dans cet anime, de la baston, de la romance, (de l'orgue p*tain xD) des lesbiennes ! Enfin, le rêve quoi x). Imaginez vous un mélange entre kill la kill et CLAMP (la période CCS, X etc, pré-chobits) ... C'est un mélange auquel personne n'aurais pensé, et pourtant qui marche de façon diabolique !
Je soupçonne d'ailleurs le réalisateur de s'être plus ou moins inspiré de X, certains aspects son troublants tant ils se ressemblent.

Alors ok, le scénario n'a pas vraiment de sens, et est tout ce qu'il y a de plus fumeux, tous les personnages sont des allégories de quelque choses, les duels représentent quelque chose etc etc ... Et puis ça ne pose pas vraiment de problème, la série assume totalement ce côté fumeux, en joue et en profite d'ailleurs.
Le style graphique est donc stylisé à l'extrême, les décors, le chara-design, la réalisation, tout est fait pour appuyer ce côté mystérieux ... Et c'est cool b*rdel (je l'ai déjà dit non ?).
J'ai vu de temps en temps cette série être considérée comme un evangelion féminin. Ce à quoi je répond : Nenni ! Evangelion est bien plus abordable, mais bien moins marrant.
Car si la série fait prendre à ses personnages des poses grandiloquentes ... Ceux ci le savent, et on a même parfois le droit à de petites réflexions sur le ridicule et/ou la dangerosité de celles ci. Une touche de Légèreté qui dénote totalement du reste de la série.
C'est d'ailleurs parfois un problème, même si c'est amusant je n’apprécie qu'a moitié de voir un épisode intégralement comique arriver de nulle part et n'avoir aucune importance pour le scénario ou la compréhension de l'intrigue (qui n'est pas si complexe que ça ... Juste confuse).

Et cela est plus ou moins lié au 2nd mot me venant en tête ... Long !
Car en effet, la série est presque totalement épisodique et les épisodes assez similaires entre eux (bien que divisés en 3-4 arcs suivants chacun une structure propre), on note un schéma du type : Rencontre d'un personnage et/ou d'un problème de ce personnage jusqu'à la moitié de l'épisode, s'en suit un petit sketch comique et perturbant, puis un revirement dans les motivations du personnages qui va défier Utena, celle ci va défaire son adversaire et épisode suivant.
Et au final ce n'est pas cet aspect épisodique qui dérange, car la série parvient à être très divertissante tout du long, notamment grâce à une animation plutôt bonnes, des couleurs bien choisit et de très bonnes musiques (Zetai ! Ume ! Mokushiroku ! ... J'emporterais cette musique dans ma tombe xD).

Non ce qui pose problème ... C'est les 39 épisodes ... Car même si les épisodes se regardent bien, il viens un moment on il faut que ça s'arrête ... Car on en a marre x). Et la série s'arrête d'ailleurs juste un peu trop tard ... 26 épisodes aurait été parfais je pense, mais une 30aines aurait déjà été plus acceptable :/ . Bon au final je me suis quand même avalé la série en une semaine ... Mais c'est un défaut conséquent ... Et surtout quand on se tape 10 épisodes à la suite ^^.


Et même ainsi, cela n'empêche pas la série d'être toujours aussi efficace. Qu'on soit d'accord, si l'on regarde Utena ce n'est pas pour le scénario, car on ne pige rien, ni pour l'action, car elle n'est pas vraiment montrée et est assez prévisible (sauf certains duels ou la tension est étonnamment forte) ... Mais pour le fun qu'elle procure. Je me répète mais une alchimie parfaite est atteinte entre graphismes atypiques, personnages extravagants, action et ésotérisme et superbes musiques (chantées, pour les plus marquantes).
Mais ce cocktail de genre rend ce titre très difficile à classer, certains la qualifierons de magical girl, d'autre d'action, d'autres de romance ...

En réalité c'est d'avantage un anime appartenant au genre psychologique (qui apparemment existe), puisque toute l'intrigue tourne autours de la libération sexuelle et de l'acceptation de ses désirs et du désir en lui même ... Et puis certainement pleins d'autres trucs aussi (comme la fougue de la jeunesse, souhaitant révolutionner le monde).
Même si la fin laisse un peu bouche bée, elle n'en n'est pas moins bonne ! Et au final la série se permet de tenir toutes les promesses faites lors de son 1er épisode (regardez le, tout y est déjà) ... Une série unique, fun, que les amateurs des vielles séries CLAMP et GAINAX/Trigger se doivent d'avoir vu !

Et puis cet opening est classe ... Et les ending mon dieu ! *-*

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 01 August 2015 à 01h26

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News