Sumo

Connu de tous, ce terme désigne bien évidemment le célèbre sport de lutte japonais opposant deux colosses considérés comme des demi-dieux au Japon. Apparu il y a des siècles au Japon, la cour impériale en a modifié peu à peu les règles jusqu'à ce qu’il ressemble à peu de choses prés à ce qu’il est aujourd’hui, pour devenir le sport national au Japon. Il y a tout un rituel à effectuer avant de commencer un match de sumo: en premier lieu, les lutteurs lèvent une à une leurs jambes très haut avant de les écraser au sol afin de chasser les mauvais esprits. Ils jettent ensuite du sel par dessus leurs épaules en signe de purification, et enfin ils boivent et recrachent de l’eau sacrée. Au signal de l’arbitre, les deux lutteurs se jettent littéralement l’un sur l’autre. Ils peuvent empoigner le wakashi. Le but étant de sortir l’adversaire du cercle de combat ou de le faire tomber. Il n’y a pas de catégories de poids, un lutteur de 90 kilos pouvant faire face à un lutteur de 180 kilos. Par contre il existe des divisions, sortent de rangs que les combattants aspirent à gravir tout a long de leur carrière. Vêtus uniquement du wakashi, les combattants gardent les cheveux longs toutes leur carrière, coiffés en chignon (lissés avec de l’huile), appelés « chon mage » pour les combats et représentations. On leur coupe leur chon mage lors d’une cérémonie pour leur départ à la retraite.









MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News