HORIE Yui - Actualité manga

HORIE Yui 堀江 由衣

Interview de l'auteur

Le mois dernier, le film d’animation K: Missing Kings est sorti au Japon. A l’occasion de sa quinzième édition, Japan Expo a invité Yui Horie et Kenjiro Tsuda, qui campent respectivement les personnages d’Anna Kushina et Mikoto Suoh. Au cours d’un entretien convivial avec les deux seiyuus (ndlr: métier de comédien de doublage au Japon), nous sommes revenus sur la carrière de ces deux artistes bien connus dans le monde de l’animation japonaise.
    
Pour resituer ces deux comédiens, voici un rappel de leurs prestations phares en France. Yui Horie est connue pour ses rôles de Naru Narusegawa (Love Hina), Tohru Honda (Fruits Basket), Makie (Negima) et Chie Satonaka (Persona 4 - The Animation). Quant à Kenjiro Tsuda, nous lui devons les prestations de Seto Kaiba (Yu-Gi-Oh!), Inui Sadaharu (Prince of Tennis) ou encore Lambo adulte (Reborn!).
     
     
   
    
Manga-News : Bonjour Mme Horie et Mr Tsuda, et merci de nous accorder cette entrevue. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous parler de votre parcours professionnel, d’une manière générale ?
Kenjiro Tsuda : Je m’appelle Kenjiro Tsuda, et je fais plein de choses !
Yui Horie : Je suis Yui Horie, et j’interprète Anna Kushina dans la série animée K et dans le film K: Missing Kings.
Kenjiro Tsuda : A la base, je suis comédien de théâtre. Mais j’ai un jour passé une audition pour être seiyuu.
Yui Horie : Moi aussi, j’ai décidé de passer une audition pour être seiyuu, mais parmi ces auditions, certaines sont payantes et d’autres non. Je me suis dit « les gratuites, c’est forcément mieux », alors j’en ai fait une gratuite et ai été sélectionné, c’était fabuleux !
   
    
Dans K, quels aspects de la personnalité de vos personnages avez-vous essayé de faire ressortir le plus ? Qu’est-ce qui vous a demandé le plus de travail ?
Kenjiro Tsuda : Suoh Mikoto est un personnage qui parle très, très peu, il fallait donc veiller à quelles émotions faire passer en peu de mots. C’est un travail qui a demandé beaucoup de finitions.
Yui Horie : Le personnage doublé par Mr Tsuda et le mien se ressemblent car ils ne parlent pas beaucoup. Dans le cas d’Anna, c’est un protagoniste très jeune, qui doit donc avoir une corpulence frêle. Je devais donc placer ma voix de telle manière à faire ressortir ce côté enfantin. Anna évolue dans un univers particulier et est dotée de pouvoirs mystiques, ce qui fait que sa psychologie n’est pas si puérile que ça, ça reste un personnage posé.
Kenjiro Tsuda : Comme nos deux rôles ce ressemblent, il était efficace de travailler ensemble.
   
    
Qu’est-ce qui vous stimule le plus dans l’activité de seiyuu ?
Kenjiro Tsuda : J’aime interpréter un personnage, que ce soit dans un anime ou sur scène. Mais j’aime aussi fabriquer et construire, j’ai d’ailleurs une formation de réalisateur. J’aimerais monter une pièce, ou réaliser un film.
Yui Horie : Je suis très stressée quand il s’agit d’enregistrer, et encore plus pour des personnages qui parlent beaucoup. Lors d’une séance de doublage, au Japon, tous les comédiens se trouvent dans la même pièce et démarrent l’enregistrement au même temps. J’ai donc peur de déranger les autres ou de faire une erreur qui impacterait le doublage. Mais malgré tout ce stress, c’est une activité que j’adore.
   
   
Est-ce que l’un des personnages que vous avez incarné en tant que seiyuu vous ont plus marqués que d’autres ?
Kenjiro Tsuda : Question difficile… J’ai joué de nombreux de personnages dans beaucoup d’anime. Je me souviens de chacun d’eux, mais je n’ai pas particulièrement de favoris. Je garde d’avantage de souvenirs des personnages que j’ai doublé sur le long terme, comme dans K qui comporte une série et un film. Dans ces cas-là, j’évolue en même temps que le personnage.
     
    
   
   
Vous pensez aussi à des séries comportant beaucoup d’épisodes, comme Yu-Gi-Oh ?
Kenjiro Tsuda : Yu-Gi-Oh est une série très longue que j’ai doublée il y a longtemps. Mais c’est justement parce que l’anime est long que des gens l’aiment encore et se souviennent de ma prestation de Seto Kaiba.
   
   
Et vous, Madame Horie ?
Yui Horie : J’ai fait toutes sortes de personnages, mais j’aimerais savoir si certains que j’ai interprétés vous ont marqués.
     
   
Chie Satonaka, Tohru Honda et Naru Narusegawa sont nos préférés.
Yui Horie :  Oh, Persona ! C’est une saga longue qui a débuté par le jeu vidéo, et je suis en train d’enregistrer Persona 4 - The Golden Animation. Lorsque j’ai commencé à incarner Chie Satonaka, j’ai travaillé un personnage garçon-manqué, mais il a évolué en même temps que moi.
Quant à Fruits Basket, c’est une série qui a impacté beaucoup de gens, je suis contente qu’on m’en reparle encore aujourd’hui.
   
   
     
      
Vous avez campé différents personnages aux caractères variés. Quelles psychologies préférez-vous incarner ?
Kenjiro Tsuda : La plupart de mes rôles sont des personnages bizarres. On me propose beaucoup de personnages étranges, c’est assez intéressant. Suoh Mikoto doit être un peu spécial, lui aussi ! (rires)
Yui Horie : Ma réponse sera peut-être un peu décalée, mais j’aime l’aventure, quand des évènements s’entremêlent. J’aime incarner des personnages dans ce type d’anime.
   
   
Souhaiteriez-vous élargir vos horizons ? Que ce soit le cinéma, le drama, ou alors des activités hors du domaine artistique ?
Kenjiro Tsuda : Bien entendu, j’aime l’animation, le cinéma et le théâtre. Mais comme je l’ai dit tout à l’heure, j’aimerais pouvoir réaliser un film, une pièce... J’aimerais aussi jouer dans des œuvres étrangères, j’attends des offres pour des films français ! (rires)
Yui Horie : C’est un peu spécial, mais j’aimerais être actionnaire, ou alors détective !
   
   
Après K, avez-vous d’autres projets ?
Kenjiro Tsuda : Je travaille effectivement sur Terra Formars, mais on me propose toujours toutes sortes de projets. J’aimerais pouvoir étendre mon travail en France.
Yui Horie : De mon côté, je travaille sur Persona 4 : The Golden Animation, mais on me soumet toujours d’autres travaux. J’ai créé l’anime Miss Monochrome, n’hésitez pas à le découvrir !
    
     
   
     
    
Remerciements à Yui Horie et Kenjiro Tsuda, à leurs interprètes ainsi qu'aux équipes de Japan Expo et de K: Missing Kings pour cet entretien.
 
Mise en ligne en août 2014.

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News