Bonnie Pink 田 香織

Musician
Manga news - Bonnie Pink
Partager

Biography

Pianiste, guitariste, compositrice et productrice, Bonnie Pink ne s'est clairement pas fait remarquer uniquement par son apparence. Cette talentueuse chanteuse de rock a réussi à se détacher de nombreuses artistes japonaises en créant son propre monde musical et en se faisant connaître en dehors des frontières.


Rencontre avec la Suède


Née à Kyoto, Bonnie Pink (de son vrai nom Kaori Asada, son nom d'artiste serait le nom d'une prostituée, caractère d'un livre de Martin Amis, et serait également dû à sa couleur de cheveux) est apparue sur la scène musicale en 1995 avec l'album Blue Jam. Ce mélange de blues, folie et candeur est une vraie salade de fruits. Un album sensationnel musicalement, mais qui n'est pas reconnu à sa juste valeur, car il ne lui permet pas de sortir de l'anonymat. Cependant, l'année suivante, la chanteuse rencontre le Suédois Tore Johansson, producteur des Cardigans, et grâce à lui, Bonnie Pink sort en 1997 et 1998 ses deux prochains albums, Heaven's Kitchen (vendus à 400000 exemplaires) et Evil and flowers (vendus à 500000 exemplaires). La chanteuse gagne peu à peu en popularité. Dans le troisième album Evil and Flowers, Bonnie Pink dévoile ses talents de plume. Elle y retranscrit ses sentiments de frustration, liés à la solitude qu'elle a connue sur la terre suédoise. Elle déménage à New York en 1998 et croise sur son chemin Mitchell Froom (producteurs d'Elvis Costello, Chibo Matt, Suzanne Vaga, etc.). Heureuse rencontre... Impressionné par la jeune Japonaise, il lui laisse la possibilité de coproduire ses albums. Le cinquième album Just a Girl sort en 2001 après trois singles Take Me In, Thinking Of You et Nemurenai Yoru. L'année suivante, la collaboration de Bonnie Pink avec d'autres artistes débouche à un album de remix re*Pink.


Début de la popularité pour Bonnie Pink


En janvier 2003, le single Tonight, the Night produit par Tore Johansson et Bonnie Pink propulse la chanteuse en haut des Charts et lui permet de se rendre très populaire, notamment auprès des jeunes. La même année, elle signe avec Warner. Le nouvel album Present marque une nouvelle étape dans la carrière musicale de Bonnie Pink. Enchevêtrant des sentiments opposés, il montre à quel point la jeune chanteuse a évolué. Sa grande popularité permet à Bonnie Pink d'interpréter le générique de fin de l'anime GANTZ Last Kiss. On ne peut pas dire que le single s'arrache (il ne reste qu'une semaine et à la 24e place), mais il permet à la chanteuse d'accroître sa notoriété. Son septième album Even So (produit entièrement par Tore Johansson) atteint le top 5 des Charts. Début 2005, Bonnie Pink traverse les frontières nipponnes. Après une performance au Canada à l'occasion des Canadian Music Week 2005 et un live à New York, elle participe à la célèbre South by Southwest 2005 au Texas. De retour au Japon, Bonnie Pink a tiré toutes les sources de son inspiration pour sortir le Cover Album REMINISCENCE en juin 2005. La chanteuse préfère sortir ses singles au compte-gouttes, privilégiant la qualité à la quantité, contrairement à de nombreuses idoles interchangeables du monde de la Jpop.


Bonnie Pink n'est pas qu'une jolie chanteuse agréable à écouter et un charmant minois. Son timbre de voix avait déjà marqué dans l'anime Rurouni Kenshin lors du générique de fin It's Gonna Rain en 1997. Bonnie Pink appartient à la catégorie d'artistes brillants qui cumulent talents de plume et talents pour la chanson, et pour couronner le tout, elle chante en japonais ou anglais aussi bien


MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News