Cavale vers les étoiles - Actualité manga

Cavale vers les étoiles


Rated
Note de la rédaction
Note des lecteurs
16/20
Deux filles, une armée de cyborgs à leurs trousses, un seul objectif : Mars
Partager

Synopsis

Dans un futur proche où les implants cybernétiques font partie du quotidien, la Terre est sous la coupe de la couronne britannique, qui entend bien mater la révolte des colonies établies sur Mars en détournant la génétique martienne pour créer des combattants cyborgs. Échappée du laboratoire militaire où elle a vu le jour, Kinu nourrit un unique but : aller sur Mars retrouver les siens. Contre elle : toute l’armée de l’empire ; avec elle : Roku une jeune vendeuse de nouilles qui n’a rien demandé à personne. Science save the queen !

Thèmes

Highlight of the serie:

Immédiatement reconnaissables à leurs univers de science-fiction à la fois noirs et comiques, les œuvres de Ryôma Nomura sont une alliance survoltée de rétrofuturisme, de cybernétique et d’action. Prépublié dans les pages du prestigieux Afternoon de Kodansha qui a accueilli de grands récits de science-fiction (Blame !, Eden) et d’action (L’Habitant de l’infini), Cavale vers les étoiles est une course poursuite haletante qui ne laisse respirer le lecteur qu’une fois la dernière page tournée.

Dernières news du manga


Voir les actualités du manga

Derniers commentaires

15/20

Je me suis enfin décidé à lire Cavale vers les étoiles et je suis pas déçu du voyage. Une aventure qui va à du 100 à l'heure, de l'action en veut tu en voilà et le tout plonger dans un monde mi SF mi Cyberpunk bien crade comme il faut. Ce manga est franchement à tester et puis c'est un one shot donc pourquoi hésiter?

maxwel0789

De maxwel0789 [272], le 06 March 2018 à 02h02

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

15/20

Cavale vers les étoiles se situe en 2001, dans une réalité alternative, explorée comme il faut eu égard au format choisi (12 chapitres) pour servir de toile de fond à une poursuite vitaminée comme il faut de Tokyo à Nagoya, quelque part entre Dead Leaves et Biomega. Ryoma Nomura ne ménage pas ses héroïnes qui vont prendre bien des coups. Il faut dire qu'on perd facilement un membre ou deux dans cet univers. Merci aux implants cybernétiques de venir compenser cela, quitte à avoir une allure dépareillée (l'absence de symétrie est-elle un problème ?) !

 

Le manga atteint au fil des pages un équilibre entre l'humour de l'histoire et des bonus (bien rendu par la traduction et l'adaptation graphique), des héroïnes qui n'ont rien de girly et des thématiques traitant des envies de conquête et de destruction, de la course en avant en matière de mécanisation et une fin pas forcément optimiste. Le goût du cyberpunk est là. 

 

Le rendu graphique m'a bien plu. Le respect des proportions n’est pas à l’œuvre, que cela concerne la tête des personnages, la longueur des membres, la taille des armes… donnant à voir les éléments que l’auteur souhaite mettre en avant. Le graphisme évolue au gré des scènes : en plein cœur de l’action il n’est pas rare de voir le design des personnages évoluer, devenir davantage « brut » et cohabiter avec des onomatopées. Le noir prédomine sur Terre, on ne voit guère de nature où de jolis paysages à contempler. La sensation d’enfermement, d’oppression n’est jamais très loin du fait du cadrage serré retenu par l'auteur, de la présence limitée de planches où une profondeur de champ apparaît.


Surtout, j'ai beaucoup apprécié l'aspect long plan-séquence du manga. Les chapitres s’enchaînent et chaque planche de début fait le lien direct avec ce qui précédait. La seule exception notable concerne le dernier chapitre où des ellipses sont de rigueur pour boucler la boucle et fournir sa conclusion à l’œuvre. Un sentiment renforcé par la parution de ce volume unique. Un petit regret au sujet des bonus de fin de tome où quelques bulles sont parfois rédigées en petits caractères...


En somme, Cavale vers les étoiles c’est un auteur inédit en France, un volume, de l’action et de la science-fiction soit autant d'ingrédients qui permettent de passer un bon moment en cette fin août !

Anvil

De Anvil [698], le 23 August 2017 à 15h34

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News