Why Nobody Remembers My World ? Vol.3 - Actualité manga

Why Nobody Remembers My World ? Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 08 July 2020

Depuis que leur ville a été découverte par des éclaireurs démons, les résistants humains savent qu'ils n'ont plus qu'une solution: se préparer au plus vite en vue d'attaquer la race démoniaque et de récupérer Urza ! Les préparatifs de la riposte sont désormais complets, et nos héros vont pouvoir lancer l'assaut sur le nid principal des démons en suivant un plan aussi précis que risqué: se rendre sur place en petit nombre pour éviter de se faire repérer et de perdre des hommes. Ainsi, tandis que Jeen agit de son côté, Kai et Rinne seront en première ligne tandis qu'Aslan et Saki seront en soutien... Mais tout va-t-il se passer sans encombre ? Et, surtout, sera-t-il possible de vaincre la cible à abattre, Vanessa, l'héroïne des démons aux dons de succube ?

Si Why Nobody Remembers My World ? est une série qui, jusqu'à présent, a déjà pas mal fait dans l'action, c'est encore plus que jamais le cas avec ce troisième opus, offrant un long et intense affrontement de 180 pages afin de conclure comme il se doit la guerre contre les démons ainsi que l'adaptation du premier volume du light novel d'origine. Et à ce titre, tout comme il l'avait déjà démontré auparavant, le mangaka Arikan s'en sort vraiment bien.

Il faut dire que, côté action pure, et même si son découpage et sa mise en scène sont souvent classiques, le dessinateur s'en sort vraiment bien pour apporter une densité visuelle, grâce son style "numérique" collant bien à l'ambiance assez sombre et n'empêchant pas une certaine richesse. Ainsi, les designs reste bien travaillés, que ce soit pour nos héros humains vifs et expressifs, pour Vanessa qui ne manque pas de charme et de puissance (sans tomber dans le fan-service qu'aurait pu amener son statut de succube), pour certaines créatures démoniaques particulièrement imposantes, ou même pour plusieurs décors qui ont franchement de l'allure, en tête desquels le QG des démons bien sûr, qui montre d'emblée un certain gigantisme vu de l'extérieur, avant de dévoiler des intérieurs où nos héros auront fort à faire pour s'infiltrer.

Et on en arrive à une autre qualité de la bataille: elle ne repose pas uniquement sur le combat pur. Bien sûr, l'affrontement contre Vanessa occupe toute la dernière partie du tome et offre un combat direct entre elle et le duo Kai/Rinne, mais même là il est questions de quelques stratégies rapides pour pouvoir approcher la succube et d'une complémentarité et confiance essentielles entre Kai et Rinne. Mais avant ce combat, on appréciera notamment le petit côté infiltration où mieux vaut ne pas se faire repérer par de gigantesques créatures, ainsi qu'une exploitation très honnête des deux soutiens que sont Aslan et Saki.

Surtout, au fil de tout ceci, les auteurs n'oublient aucunement de glisser encore quelques nouvelles informations et éléments intrigants en vue de la suite. On pense notamment à la vraie nature de Rinne qui se précise encore, et à la façon cruelle dont cette nature la condamne à être rejetée, elle la créature hybride qui n'aurait peut-être, selon Vanessa, jamais dû venir au monde... Heureusement, Kai ne pense pas la même chose ! Mais il y a aussi, bien sûr, les nouveaux éléments d'intrigue autour de Sid, du rapport que Vanessa avait avec lui, de la possibilité de changer le monde... Kai sera-t-il le héros à même d'y parvenir ?

En somme, on a ici du divertissement très efficace et facilement prenant, avec de l'action assez intense qui a la bonne idée de ne pas se reposer uniquement sur le combat pur, des personnages bien campés, un bon travail visuel... En achevant ici l'adaptation du premier roman de Sazane Kei, Why Nobody Remembers My World ? confirme ses promesses.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News