Undead Unluck Vol.4 - Manga

Undead Unluck Vol.4

Rédaction

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 01 Décembre 2022

Andy et Fûko sont partis à la recherche d'Unrepair, un annulateur qui
fait cependant partie d'un camp ennemi. Ces derniers chassent les autres
annulateurs, de manière à les utiliser à des fins douteuses. C'est dans
cette optique qu'ils ont traqué Chikara, alias Unmove, un adolescent
propulsé dans un monde qui le dépasse. Dans un combat acharné, le duo
tente de sauver le jeune garçon. Tandis que Fûko est grièvement blessée,
Tatiana, aka Undetermined, s'est jointe à la bataille, et est prête à
tout donner pour sauver l'une des rares personnes à lui avoir tendu la
main.



Loufoque à souhait et débordant d'énergie, Undead Unluck s'est pourtant
imposé comme un shônen d'action hyper inventif par son univers, et ce en
seulement trois petits tomes. D'un plot assez banal, la série de
Yoshifumi Tozuka a fini par rapidement détonner, aussi la curiosité de
lire la suite de l'arc de la recherche d'Unrepair était grande.



De manière logique, l'affrontement, et tout simplement l'arc, sont menés
à terme dans une première partie d'opus qui ne laisse guère le temps de
souffler. Une nouvelle fois, Tozuka impose tout son génie qui consiste à
créer un combat haletant tout en utilisant judicieusement les pouvoirs
de ses personnages, et de manière inventive. Les dons des annulateurs
peuvent donner lieu à toutes sortes de conflits, chose que la bataille
nous prouve, et qui sera confirmé par un autre moment clé du tome...



Alors, Undead Unluck franchit un petit cap supplémentaire de son
intrigue, voire plusieurs. Des antagonistes précis sont maintenant
déterminés et un nouvel allié est entré en scène, tandis que l'enjeu de
s'opposer à « Dieu » persiste et signe. Pour l'heure, le lecteur n'a
pas idée de ce que cela implique, mais tout porte à croire que le
mangaka sait où il veut en venir. C'est la suite du volume qui va nous
prouver cet état de fait, avec un nouveau rebondissement qui a pourtant
de quoi laisser sceptique. La surprise est là, mais est nuancée du fait
que nous ne connaissons pas vraiment le personnage concerné. Pourtant,
entre trahisons et surenchère dans les pouvoirs utilisés, l'ensemble ne
manque clairement pas de cachet, les pouvoirs sont toujours aussi
savamment utilisés, et l'anarchie au sein de l'Union est plus grande que
jamais.



Et si l'inventivité de la scène résidait justement dans cette manière de
faire basculer l'ordre établi ? L'auteur a planté des bases cadrées,
certes, dans une ingéniosité de développement de son univers. Ici, il
semble bousculer tout cet ordre établi, afin de rendre la suite d'Undead
Unluck plus imprévisible que jamais. Loin d'un twist scénaristique
improvisé, tout semble corroborer avec cette grande intrigue qui
consiste à défier « Dieu ». Avec un tel programme, le lecteur a de
quoi être plus curieux que jamais de découvrir la suite de l'un des
récits les plus ambitieux du Jump, actuellement !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato
15 20
Note de la rédaction