Toriko Vol.39 - Actualité manga

Toriko Vol.39

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 05 January 2018

Alors que les quatre rois gourmets se sont séparés et tentent de récupérer les denrées du menu idéal d'Acacia, que Toriko fait face au Roi Loup, l'un des huit souverains du Monde Gourmet, une créature d'une puissance incommensurable, de son côté Komatsu, suite à de nombreux efforts, met tout en œuvre pour préparer Another... Alors qu'il n'est séparé de ses compagnons que durant trois semaines, de son côté, dans une poche temporelle, il va passer des dizaines d'années à la préparation de ce mets légendaire... Mais enfin tous nos héros vont finir par se rassembler... 


Que dire de ce tome? A l'issue de sa lecture, on est une nouvelle fois perplexe... A-t-on apprécié ce qu'on vient de lire ou pas? Certes il se passe un millier de choses, l'auteur passant d'un groupe de personnages à l'autre, on suit différentes péripéties, on suit différent affrontements, on a même droit à des histoires sur les origines du monde et de ses démons...mais tout va trop vite, tout apparaît sorti de nulle part, l'auteur se raccrochant aux branches comme il peut... 


Dans une moindre mesure cela rappelle le moment où on découvre après des années à le suivre que Goku est un extra-terrestre! Ça sort de nulle part, aucun signe ne le laissait présager, et à partir de là le regard sur la série va totalement changer...et bien c'est un peu ce qu'on vit avec Toriko, mais toutes les trois pages! On a le sentiment que l'auteur improvise son récit au fur et à mesure qu'il avance, le poussant à aller toujours plus loin! 


A l'instar de Goku, nous apprenons que les Nitros, ainsi que Néo, l'esprit Gourmet d'Acacia, viennent de l'espace et sont une race qui conquiert des planètes!! 


On a le choix d'en rire ou de jeter son volume (voir la série, c'est presque comme si l'auteur crachait lui-même sur ce qu'il avait construit), mais on n’est certainement pas impressionné. 


Et que dire de ces délires temporels que vit Komatsu? 


Pour ce qui est des péripéties que nos héros auraient pu vivre séparément, nous n'en saurons guère plus que quelques rapides résumés...ce qui nous apparaissait comme une excellente idée lorsque Shimabukuro nous l'a présenté ne s'est avérée être qu'un pétard mouillé...un de plus! 


Comme c'est le cas depuis désormais trop longtemps dans cette série, tout va trop vite pour qu'on puisse en profiter, pour que cela nous affecte réellement...on lit ça de plus en plus détaché, avec le sentiment d'être de moins en moins concerné par tout ce qui se passe dans le récit... 


L'avantage c'est qu'on ne s'ennuie pas, l'auteur parvenant à maintenir un rythme effréné, sans le moindre temps mort...mais justement, cela ne ferait pas de mal de se poser un peu et de prendre un peu de recul sur la série, ce que Shimabukuro aurait du faire il y a bien longtemps... 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

12.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News