The Killer Inside Vol.5 - Actualité manga

The Killer Inside Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 28 April 2021

Chronique 2 :

Les petits indices étaient déjà là depuis un moment, en suscitant forcément de l'attente et des craintes pour les lectrices et lecteurs, tandis qu'Eiji, lui, ne pouvait pas se faire si facilement à l'idée. Mais voila, le fait est que Kyôka apparaissait toujours plus louche, et que notre héros ne pouvait plus faire semblant de rien vis-à-vis de sa petite amie, de cette ravissante jeune femme à qui il avait décidé d'accorder toute sa confiance, et qui pourtant est une patiente de la même clinique psychiatrique que B-1 et semble avoir un rapport étroit avec LL. Hélas, en rendant visite à Kyôka, les peurs d'Eiji ne font que se confirme, et de la plus terrible des manières: le corps sans vie d'un homme est là. Un homme que notre héros connaît bien...

Si la dernière partie du tome 4 de The Killer Inside faisait déjà l'effet d'un choc chamboulant pas mal de choses, ce n'est rien à côté de ce cinquième volume qui va encore plus loin. En premier lieu pour une première partie aussi forte que malsaine, dès lors que Kyôka, étape après étape, avoue toute la vérité à Eiji. Par certaines révélations comme le sort de Yoko, le passé du père de la jeune femme ou son lien avec LL, le scénariste Hajime Inoryu chamboule plus encore certaines choses que l'on croyait quasiment acquises, le tout dans une grande cohérence par rapport à tout ce que l'on avait appris avant. Mais sans doute les auteurs brillent-ils plus encore par leur manière de narrer les choses. Une manière "étape par étape", où chaque élément apparaît plus cruel et malsain que le précédent, plongeant à chaque fois un petit peu plus Eiji en enfer, tout en accentuant à chaque fois un peu plus la folie de Kyôka.

Si bien qu'à l'issue de tout ce passage aussi riche que terrible, on comprend bien l'état de désemparement complet de notre héros, état lui faisant prendre conscience d'une chose: il ne sait absolument plus quoi faire pour sauver sa petite amie. Alors, peut-être n'y a-t-il qu'une chose, terrible, à effectuer... et à partir delà, il devient très difficile de parler de la suite du volume sans trop en dire, alors allons donc à l'essentiel. Dans une suite qui place le personnage principal dans une toute nouvelle situation dont il semble désormais bien difficile de s'extirper pour différentes raisons (la place prise par B-1 qui redistribue les cartes, son identité de fils d'assassin qui risque bien de le rattraper aux yeux du "grand public"...), les deux mangakas nous tiennent largement en haleine, avec l'impossibilité complète de prévoir quoi que ce soit pour la suite. mais au delà de ça, l'occasion est également idéale pour poursuivre l'approfondissement de certains visages. En premier lieu Rei: Quel est son but ? Pourquoi se mêle-t-elle autant de cette histoire ? L'heure est enfin venue de le découvrir via la découverte de son passé, de ses propres tourments, ou même de ce qu'Eiji représente pour elle.. Puis, dans une logique certaine, c'est tout un retour en arrière sur notre héros lui-même qui s'ouvre, un retour en arrière explorant en profondeur son enfance, l'impact qu'a eu sur lui la découverte du statut de meurtrier de son père, pour un résultat qui vient encore nous prendre de cours sur le plan psychologique.

S'il est en apparence plus posé que son prédécesseur, ce cinquième volume décuple pourtant la tension et l'intensité du récit, de par sa succession de révélations bien rodées et venant chambouler les choses plus d'une fois. Peut-être s'agit déjà d'un tome charnière dans ce récit de plus en plus imprévisible et sombre. Mais à l'heure où l'on s'approche de la moitié d ela série, une chose est sûre: The Killer Inside est un thriller qui monte beaucoup en puissance au fil des tomes, et on espère bien que ça durera.


Chronique 1 :

Alors que le comportement de Kyoka apparaît de plus en plus louche aux yeux de Eiji, il va découvrir chez cette dernière le cadavre d'un homme, le père de cette celle ci, qu'elle va lui présenter le plus simplement du monde avec le sourire!
Au fur et à mesure que Kyoka expose les événements qui ont conduit à cette situation, Eiji plonge de plus en plus dans l'horreur!

Après les événements violents et intenses des volumes précédents, nous avons ici un cinquième opus bien plus posé, où l'action sera absente pour ne laisser place qu'à des discussions et observations, un rythme plus lent mais avec une ambiance pas moins malsaine et une lecture qui n'en est que plus passionnante!

Suite à l'incroyable cliffhanger du volume précédent, nous étions forcément pressé de découvrir les explications de Kyoka bien que tout semblait jouer contre elle... Et c'est bel et bien ce qui va nous attendre dans la première partie de ce cinquième tome, la jeune fille va revenir sur sa jeunesse et son lien des plus malsains avec son père, un homme faible et fragile qui ne peut vivre sans recevoir d'ordre et être dominé...
Et plus les explications avancent, plus les choses deviennent claires, plus les liens se font avec tous les événements qu'on a suivi jusqu'à cet instant et plus Eiji (ainsi que le lecteur) est horrifié, il l'est d'autant plus qu'il avait accordé toute sa confiance à la jeune fille.

Forcément suite à cela un nouveau drame est inévitable...et il devient alors très compliqué d'avancer dans la chronique sans en dire trop et gâcher une grosse partie du suspens et de l’intérêt à ceux qui n'auraient pas encore lu le tome!

On peut cependant dire que l'enquête se poursuit avec de nouveaux angles d'approche et qu'on va assister à plusieurs face à face entre Eiji et Rei, l'énigmatique jeune fille qui semble en savoir beaucoup sur notre héros...mais elle ne savait pas tout puisque celui ci va lui faire une terrible révélation, peut être la plus importante depuis le début de l'histoire, une révélation qui change absolument tout et nous oblige à reconsidérer tout ce qu'on a pu lire!
C'est clairement le choc et force est de constater que c'est incroyablement bien pensé et ingénieux de la part de l'auteur.
A partir de là nous entamons un nouveau long flashback qui va cette fois s'intéresser à la jeunesse de Eiji et sa découverte de l'identité caché de son père, ainsi que de ses crimes... Mais là encore une nouvelle surprise nous attend: Eiji remet en doute la culpabilité de son père et une nouvelle enquête dans l'enquête se met alors en place sous nos yeux!

Ce cinquième opus de la série se montre absolument passionnant, il bouscule nos certitudes et nous oblige à adopter une nouvelle approche et à regarder tous les événements sous un nouvel angle...c'est d'autant plus fort que c'est bien amené et qu'on ne le sent pas venir!

Un volume plus posé en apparence mais qui au final nous bouscule bien davantage que les précédents!   


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News