Slam dunk - Star Edition Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 06 Febuary 2020

Après sa victoire contre Shôyô, Shôhoku doit maintenant affronter une autre redoutable équipe : celle du lycée rattaché à l'université de Kainan. Un match qui s'annonce compliqué, notamment parce que l'adversaire compte des joueurs de talents, et un entraîneur aussi analyste que sournois...

Après l'excellent match contre Shôyô, qui a permis à Sakuragi de se démarquer et de montrer son évolution, c'est l'attendue rencontre contre le lycée rattaché à l'université de Kainan qui démarre. Et encore une fois, on saluera la répartition habile des chapitres : le match présent est plus long que les précédents, bien plus long, aussi ce 8e opus de la réédition couvre la rencontre jusqu'à la première mi-temps, soit un moment idéal pour scinder le match.

Et si certains pouvaient reprocher au titre le temps mis par l'auteur pour véritablement lancer les matchs de basket, force est de constater que les derniers tomes compensent énormément, et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Au contraire même, le début de match contre Kainan est particulièrement intense tant il joue à longueur de temps avec un score serré, présentant pour Shôhoku la difficulté de quelques points de moins en permanence, pour notre équipe fétiche. Un beau traitement de l'intensité du match, sachant que le tome présente en parallèle (mais très furtivement) une autre rencontre, sans doute destinée à introduire d'avance les prochains adversaires de Shôhoku.

Les arguments de Slam Dunk, bien ancrés depuis des chapitres maintenant, se cristallisent une nouvelle fois dans ce huitième épais pavé. C'est intense, dynamique, et magnifiquement narré et découpé par Takehiko Inoue qui rend ses rencontres toujours très fluides et compréhensibles pour le lecteur. Et une fois encore, on note que l'auteur manie très bien le rythme de ses matchs, les fins de chapitre étant souvent synonymes de rebondissement majeur, donnant l'immédiate envie de découvrir la suite. Ça peut paraître simple comme manière de construire une œuvre découpée en chapitre, mais un tel rythme mêlé aux autres qualités de la série rend un nouveau volume qui se savoure d'une seule traite, et qui ne donne jamais l'envie de l'interrompre en cours de route.

Alors, le volume présente bien des qualités, notamment l'utilisation habile de l'auteur de quelques aspects de la série. Kainan se révèle ainsi redoutable par le talent de ses joueurs mais aussi une certaine sournoiserie chez l'entraîneur Takatô qui vient frustrer le lecteur aussi bien que Shôhoku par ses fines analyses du match, et ses stratagèmes moralement limites par instants.
Et c'est notamment l'utilisation des joueurs principaux de l'équipe phare qui donne à ce tome un grand intérêt. On notera alors les coups d'éclats fascinant de Rukawa, et la détermination sans limites d'Akagi qui, dans ses malheurs, impactera celle de Sakuragi qui devient un héros toujours plus attachant au fil des tomes.

Il en résulte alors un tome intense, superbement mené et palpitant de sa première à sa dernière page. La frustration vient alors de l'attente, puisqu'il faudra patienter jusqu'au 9e tome de la réédition pour apprécier la suite de ce match passionnant. Slam Dunk est bel et bien lancé, et chaque opus se révèle renversant.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News