Sexy Cosplay Doll Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 29 November 2021

Un événement cosplay mène Marine et Wakana à l'aquarium d'Ikebukuro. Sur place, ils font la rencontre Amane, portant la tenue d'un personnage que Marine affectionne tout particulièrement. Mais à la grande surprise du duo, Amane n'est pas une fille mais un garçon qui aime se travestir. Craignant la réaction de ses deux nouveaux amis suite à cette révélations, le jeune homme est surpris de voir la bienveillance que lui accordent Marine et Wakana.

Depuis ses débuts, Sexy Cosplay Doll constitue le parfait équilibre entre la série didactique sur le monde du cosplay qui renouvelle ses focus, et comédie sentimentale un poil aguicheuse entre la pétillante Marine et l'attendrissant Wakana. Derrière un titre français racoleur se cache la série de Shinichi Fukuda, fraîche, pleine de bonne humeur et de bonnes intentions.

Ce sixième tome ne déroge pas à la règle et canalise les éléments qui font la réussite de l'œuvre, que ce soit par ses nouveaux développements sur l'univers du cosplay ou toutes les intentions humaines derrière le récit. Alors, tandis que Marine souhaite maintenant revetir la tenue d'une héroïne en bunny-girl, le duo fait la rencontre d'un jeune garçon dont les cosplay sont des personnages féminins, par amour du travestissement. Outre le défi du nouveau projet de l'héroïne, permettant de nouvelles explications sur les techniques de couture, c'est l'idée de devenir un personnage du genre opposé qui imprègne cette fois un volume de Sexy Cosplay Doll. Le sujet est particulièrement intéressant par ses différents angles de traitement, à commencer par les difficultés de passer d'un genre à l'autre, et tous les artifices que cela implique. De nouvelles facettes du cosplay sont donc montrées, et force est de constater que l'auteur n'est jamais à cours d'idées pour aborder cet univers.

Mais derrière ces traitement se cache un message plus fort et sincère, qu'on aurait tendance à oublier alors qu'il est présent depuis le tout premier tome de la série. Par le biais d'Amane, Shinichi Fukuda aborde la question du regard d'autrui sur nous et sur nos passions. L'ensemble est abordé avec une bienveillance infinie, donnant à l'ensemble une aura touchante qui fait mouche à quelques moments propices du récit. Celles et ceux qui ne voyaient qu'en Sexy Cosplay Doll une série aguicheuse ont encore l'occasion de revenir sur leur opinion, tant l'opus démontre une humanité encore plus forte que les volumes précédents. A côté de l'aspect apprentissage de l'œuvre, il y a donc cette atmosphère feel good qui fait du bien, et que l'auteur entretient à merveille sans trop en faire.

Finalement, c'est la relation entre Marine et Wakana qui est un poil moins mise en avant dans ce tome dont les grands moments résultent dans les interactions avec Amane et les problématiques de la nouvelle tenue de l'héroïne. Reste que quelques petits moments abordent cet aspect du manga, donc la touchante séquence finale.

Bref, Sexy Cosplay Doll garde ses qualités et les exacerbe même dans un sixième tome prenant, fort et très bien équilibré. On ne se lasse toujours pas de la série de Shinichi Fukuda, une comédie dont on entend trop peu parler, mais l'adaptation animée à venir devrait la mettre un peu plus sous les projecteurs.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News