Real Account Vol.5 - Actualité manga

Real Account Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 07 Décembre 2018

Dormir, c’est mourir ! Dans exactement 9 jours, Real Account fermera son portail. Une lutte sans relâche des joueurs est donc vitale pour essayer d’arriver à sortir d’ici.


« Vous avez 29 secondes. », « … 15 secondes. », « … 8 secondes. ». Yuma réveilles-toi ! Un commencement des plus mouvementé pour Yuma qui risque sa vie à chaque instant. Kirika qui est entré par effraction dans la chambre du protagoniste et d’Ayame vole au secours du jeune homme en lui avouant que depuis leur rencontre il ‘n’a pas arrêté de les suivre. Situation rassurante ou effrayante ? Yuma ne sait pas vraiment, mais une chose est sûre : le « Zapping fatal » n’est pas une épreuve comme les autres, tout est totalement imprévisible et il sera compliqué de trouver l’épingle du jeu !


Plus tard, partant s’aventurer dans la ville irréelle, les trois joueurs tombent par hasard sur une boutique bien cachée… Une boutique de stickers. Remplie de machines à sous qui permettent aux joueurs d’obtenir des précieux stickers pour avancer dans l’épreuve du moment. Ce sont des bijoux pour espérer obtenir des morts beaucoup plus vite ! Ce que va rapidement comprendre notre duo qui se lance comme quête de réussir à compléter toute la collection des 45 stickers. Des plus communs aux plus rares, le principe des machines est similaire de celles d’un casino, soit on gagne, soit on perd. Mais l’ultime but est de décrocher LE sticker, celui avec écrit « le jeu est fini ».


Bien engagés donc à suivre leur quête, on va suivre les deux protagonistes avec Kirika dans leur aventure passée devant les machines. Ils misent toute leur fortune et essayent tant bien que mal à finir leur collection. Mais la tâche s’avère être bien plus compliquée que prévu. Ils vont même en perdre la tête à force de gaspiller leur énergie devant ça. Et pour aggraver le sinistre, Okushô introduit un personnage plus malveillant que jamais qui n’hésitera pas à faire flancher l’esprit de Yuma. Lui qui se montre si imperturbable depuis le début risque bien d’être plongé dans une vague où il laissera exploser sa vraie nature…


Sans oublier qu’il y a également le monde réel en parallèle ! Au moment même, Imari et la petite amie de Yuma (ou son ex selon lui) suivent un Marble aperçu en ville qui ne semble pas tout à fait ressembler à la vraie mascotte. Jusqu’à qu’elles tombent sur une usine assez étrange… Un lieu horrifique qui aura son importance des plus grandes dans le futur !


Toujours aussi bluffant, Real Account suit son chemin. Cette fois ci avec une longue épreuve qui dure un tome entier, mais qui ne cesse de s’accroître à chaque moment. Elle était certes simple au début, mais avec l’entrée des stickers et de personne qui veulent nuire à nos protagonistes, la partie s’annonce bien plus difficile. Le tout est bien pimenté avec l’intervention de Mizuki qui fera chavirer le parcours qu’ils avaient réalisé. On tombe donc dans une sorte d’impasse qu’on appréhende au début en croyant que le tome aller se résumer à des personnes espérant trouver un pictogramme dans un jeu de machines. Mais au final Okushô sait comment s’y prendre pour ne pas laisser une minute de répit au lecteur. Il y voit ici un moment où il peut encore introduire un autre de ses délires, la porte est grand ouverte pour les nouvelles péripéties dosées en hémoglobine ! 


Pour conclure, ce cinquième volume, à l’effigie d’Instagram, est une pure merveille et entre sur une route semée de révélations qui ne risquent de tarder. Une suite bourrée d’action est imminente !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koalam

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News