One piece - 1re édition Vol.54 - Actualité manga

One piece - 1re édition Vol.54

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 12 July 2010

Pour beaucoup One Piece est la série la plus riche et la plus élaborée du marché et la sortie de chaque tome est attendue avec une grande impatience…ce tome ne déroge pas à la règle, et alors que l’on découvrait une nouvelle île dans le précédent, celui ci nous plonge dans un nouveau décor qui pourtant s’accorde à merveille avec l’ensemble de l’univers de la série.

Le monde entier est en ébullition : le bras droit de Barbe Blanche va être exécuté par la marine ! Le plus grand pirate des mers ne peut rester sans réagir ! Alors que la plus grande guerre que ce monde ait connu se prépare, que la marine réunit ses forces, Luffy veut seul aller libérer son frère, peu importe ce qu’il en coute et sans ce soucier du reste du monde, quitte à ne pas se préoccuper de ses compagnons qui ont disparus.
Après l’exceptionnel surprise consistant à séparer tout l’équipage (dont l’auteur nous donne malgré tout quelques nouvelles) après avoir rencontré le sixième capitaine corsaire, Luffy se lance à l’assaut d’Impel Down, la prison de la marine dont personne ne s’échappe et où sont retenus des pirates d’une grande puissance.
Pour ne rien changer à ses habitudes, l’auteur nous propose des personnages hauts en couleurs, totalement loufoques, dont certains sont d’une dangerosité extrême. La descente à traves les étages de la prison apparaît comme une métaphore d’une descente aux enfers, avec à chaque étage son gardien, avec un directeur rappelant Satan lui même, avec ses démons, ses supplices…En terme d’ambiance on se rapproche un peu de Thriller Bark mais une fois n’est pas coutume, le traitement est totalement différent des arcs précédents. Alors qu’on avait l’habitude de voir l’équipage se séparer pour ne se réunir qu’à la toute fin (c’est un peu ce qui se passe à grande échelle malgré tout), cette fois, Luffy avance seul dés le départ et trouvera un allié à chaque étage…et pas n’importe quels alliés puisqu’il s’agit de vieilles connaissances : Baggy, Mr 3 et un Bon Clay toujours aussi hilarant !

Malgré une linéarité attendue avec une descente par étage avec un gardien à chaque fois, l’auteur comme à son habitude arrive à nous proposer de multiples surprises plus que réjouissantes !
Du grand art tout simplement !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News