One Piece - Doors Vol.2 - Actualité manga

One Piece - Doors Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 04 August 2020

Un an après un premier volume qui montrait un certain intérêt, One Piece Doors! est revenu début juillet aux éditions Glénat avec son deuxième opus, dont la recette ne change évidement pas: il s'agit toujours, ici, de regrouper les pages d'ouverture de chapitres de One Piece dans l'ordre, celles-ci ayant bien souvent des choses à raconter. De ce fait, pas d'illustrations inédites en vue, mais plutôt un moyen de redécouvrir les petites histoires enrichissant l'univers de l'oeuvre, ou de profiter au mieux des illustrations souvent riches d'Oda, le tout avec bien sûr des commentaires réguliers offrant de nouveaux petits éclaircissements sur le vaste monde imaginé par le mangaka.

Cette fois-ci, au fil d'un peu plus de 280 pages, le 2e tome couvre les chapitres 306 à 597 de One Piece, ce qui correspond aux volumes 33 à 61 du manga, allant des arcs Water Seven à Marine Ford.

Le concept ne change globalement pas, en alternant les "théâtres des animaux et les "mini-aventures". Les "théâtres des animaux" sont toujours l'occasion d'apprécier des petite scènes où les personnages se retrouvent en compagnie d'animaux souvent haut en couleurs, Oda montrant à nouveau son talent pour croquer des designs assez savoureux. Mais une nouvelle fois, les moments les plus intéressants sont à chercher du côté des "mini-aventures", qui permettent à nouveau de voir ce que deviennent certains personnages secondaires (souvent des antagonistes d'un arc) tandis que les péripéties de Luffy et de ses compagnons se poursuivent dans l'intrigue principale. Ici, on peut notamment retrouver Gedatsu (l'un des antagonistes délirants de Skypiea) échoué dans la mer bleue, Miss Goldenweek de l'arc Alabasta essayer de refonder Baroque Works... sans oublier Ener, pour l'une des "mini-aventures" restées parmi les plus funs de toute la série ! L'occasion nous est également donnée, brièvement, de voir ce que sont devenus différents personnages comme les membres de Baroque Works ou ceux du CP9, ou même d'entrevoir un petit peu ce qu'ont pu vivre les différents membre de l'équipage du Chapeau de paille pendant l'ellipse. Chaque mini-aventure se voit recontextualisée et quelque peu analysée par des textes plutôt intéressants, et il est vraiment prenant de constater à quel point ces vignettes peuvent parfois apporter beaucoup à l'univers global de One Piece: ces mini-aventures finissent souvent par bien se rattacher à l'intrigue principale (pour le cas de Lucci par exemple), voire apportent des petites révélations inédites (notamment les découvertes d'Ener ou la relation conflictuelle entre Lucci et Spandam).


En somme, même s'il n'y a pas de choses inédites sur le plan visuel, redécouvrir dans l'ordre et d'une traite tout ceci continue d'avoir son intérêt, voire peut rafraîchir un peu la mémoire sur certains points. Avec en prime les commentaires et analyses assez éclairants, One Piece Door! continue d'être un spin-off intéressant.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News