My Home Hero Vol.6 - Actualité manga

My Home Hero Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 21 November 2019

« Une rixe d’aveugles, dans un lieu sombre… entre deux hommes ne s’étant jamais battus de leur vie ! »

On revient sur le passé et la vie du père de Nobuto. Au fond, il est juste un homme qui n’a jamais connu l’amour et n’a jamais réussi à créer un vrai lien avec son fils. Il n’est pas quelqu’un de mauvais, il ne s’est même jamais battu. D’ailleurs, la scène de combat entre les deux pères est assez déroutante et même amusante parfois, avec le spray qui les touche tous les deux.

« Serais-je vraiment un jour définitivement pardonné pour… ce que J’ai fait ? »

Tetsuo est à bout de forces, un homme épuisé qui sort d’une lutte acharnée. À présent que la pression retombe, il se laisse aller à exprimer la complexité des émotions qu’il ressent. On retrouve alors dans une belle double page l’image que l’on avait découverte en couverture du premier tome : Tetsuo en pleurs sous une pluie battante. Cette étonnante surprise renforce l’intensité de la scène. Kasen quant à elle s’autorise enfin à montrer ses faiblesses, et on ne peut que la trouver encore plus impressionnante. Tout semble être enfin derrière eux, et pourtant…

Avec la ballade en famille, qui témoigne d’un quotidien tranquille et paisible, Naoki Yamakawa met en lumière ce que notre héros a réussi à préserver. Un bonheur simple et pourtant capital pour lui. L’enchaînement avec le début du chapitre suivant n’en est que plus brutal : une scène troublante, avant de revenir un mois en arrière pour découvrir comment on en est arrivé là. Alors qu’on risquait un essoufflement maladroit causé par le changement de rythme – nous ne sommes plus dans l’action à présent, et la pression a disparu –, c’est bien joué : ainsi l’intérêt et surtout la curiosité sont relancés. Le mangaka sait parfaitement comment attiser la curiosité de ses lecteurs et les tenir en haleine. À peine notre vigilance relâchée que le suspens nous rattrape.

Malgré la complexité des événements causés par le meurtre de Nobuto, qui ont occupés toutes nos pensées jusque là, Naoki Yamakawa n’a pas perdu de vue son scénario et la raison pour laquelle la fille de Tetsuo avait été ciblée est de nouveau mise en avant. De plus, la passion pour l’écriture de Tetsuo est de nouveau exploitée. On a l’impression de reprendre les bases, sans oublier le passé pour autant. Un rafraîchissement de l’intrigue qui confirme le passage dans un nouvel arc.

Un nouveau personnage redoutable, surgi du passé de Tetsuo, fait alors son apparition, et on ne doute pas qu’il va mener la vie dure à notre père de famille. L’intervention de cet inspecteur de police a de bonnes chances d’apporter encore davantage de piment à l’intrigue. De plus, ce nouveau point de vue pourra enrichir la complexité de l’histoire que nous appréhendions jusqu’à présent que du côté des yazukas et des civils. On se demande quelles surprises nous réserve encore Naoki Yamakawa !
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News