Jojo's bizarre adventure - Golden Wind Vol.10 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Golden Wind Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 05 Février 2009


Le boss se dévoile enfin…du moins en partie… L’événement que tous les fans attendaient arrive enfin, les pouvoirs du boss sont révélés, et comme on pouvait s’y attendre, comme ce fut le cas pour Dio dans la troisième saison et Kira dans la quatrième, ses pouvoirs sont liés au temps : le premier le stoppait, le second le remontait, et bien ce coup ci, il l’ampute ! Dit comme ça, cela a presque l’air simple…et bien c’est bien loin de l’être, dans les faits, tout n’est pas très clair : ses adversaires continuent à se déplacer mais n’ont plus souvenirs de ce qu’ils ont fait pendant ce court laps de temps…mais comment expliquer que le boss puisse anticiper les attaques alors que les évènements ont bel et bien lieu…c’est confus, mais une nouvelle fois cela démontre l’imagination débordante dont fait preuve Araki.
On note encore une fois que le Stand du boss, King Crimson, possède un design à la fois simple et travaillé…ce que l’auteur fait de mieux !
L’affrontement entre Blono et le boss est d’une intensité incroyable, on ressent le même pression que face à Dio ou Kira…une force écrasante, incompréhensible prête à laminer ses adversaires sans qu’ils comprennent ce qui leur arrive !
Face à cela seul la fuite ; et l’auteur en profite pour se débarrasser d’un personnage embarrassant qu’il a lui même introduit. En effet le personnage en question possédait un pouvoir trop incontrôlable, trop puissant pour faire partie de l’équipe des héros…du coup, on l’efface purement et simplement comme ça…il faut reconnaître que c’est assez particulier, mais l’effet fonctionne, la surprise est totale !

Pour le reste, la fuite commence et la traque continue, désormais nos héros sont la cible des tueurs de l’organisation directement sous les ordres du boss, et encore une fois Araki nous prouve que la puissance ne fait pas tout, il nous propose des stands comme à son habitude très originaux pour lesquels tout repose sur la stratégie !

Au passage on en profite pour féliciter le traducteur pour qui cela n’a pas du être simple de retranscrire les pouvoirs de King Crimson afin que cela soit au maximum compréhensible (parce que là il faut reconnaître que l’auteur a été le chercher loin ce pouvoir !)


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News