Etranger du Zéphyr (l') Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 26 June 2018

Accompagné de Mio qui est devenu son petit ami, Shun a finalement accepté de retourner voir ses parents à Hokkaidô, et le jeune couple a même fini par s'installer là-bas. Entre des parents qui tentent enfin d'accepter l'homosexualité de leur fils et accueillent Mio, la présence de Sakurako, et la rencontre avec Fumi le jeune fils adoptif de ses parents, Shun semble s'acclimater petit à petit à cette nouvelle vie en compagnie de celui qu'il aime... même si tout ne se passe pas toujours comme prévu.


Dans ce deuxième volume, Kii Kanna aborde en filigranes quelques sujets assez délicats autour de l'homosexualité de son couple principal: le petit Fumi qui les surprend en pleine situation gênante sans vraiment comprendre ce qui se passe, le père un peu déstabilisé en découvrant l'historique des recherches sur l'ordinateur, une jeune camarade de classe de Fumi qui ne comprend pas trop non plus la présence de Mio avec Shun voire qui trouve ça un peu "bizarre" tout comme Fumi... Ainsi, la mangaka dépeint son cadre avec quelques petits événements qui, après tout, peuvent arriver, notamment concernant le regard des enfants et la question de ce qui est jugé "normal" ou "bizarre". Mais elle fait le choix de toujours rester assez légère, de ne pas alourdir son récit avec une ambiance qui deviendrait pesante, et cela se traduit parfois par un traitement qui paraît quand même un poil trop succinct, on pense ici surtout aux explications données à Fumi.


Il en faudrait plus, néanmoins, pour ternir une lecture qui reste vraiment belle, ne serait-ce que par son ambiance de tranche de vie assez animée où Kii Kanna sait exploiter assez efficacement les relations souvent assez chaleureuses de ses personnages. En compagnie de son Mio, Shun continue de s'acclimater à ce nouveau quotidien, et c'est évidemment aussi la relation de ces deux-là qui y gagne, entre moments intimes maladroits et adorables et coeurs qui continuent de se dévoiler un peu plus.


Surtout, le dessin de Kanna reste magnifique, tout en douceur avec ses designs assez arrondis, et assez riche dans ses décors, ses vêtements, ses trames...


Au final, avec ce deuxième volume, L'Etranger du Zéphyr reste plutôt un régal de lecture, où la mangaka brille par son ambiance, son trait, l'attachement qu'elle montre envers ses personnages.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News