Dragon Ball SD Vol.6 - Actualité manga

Dragon Ball SD Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 31 July 2020

Les Saiyans Nappa et Vegeta ont débarqué sur Terre. Le début du combat est impitoyable, si bien que Yamcha perd la vie, tout en sachant qu'il ne sera pas le seul sacrifice de cet affrontement. Tandis que Gokû tarde à arriver, la bataille prend une tournure désastreuse... mais toujours ponctuée par les gags de cette version SD.

L'arc des Saiyans bat son plein dans la version chibi de Naho Ohishi, avec le lot de combats et de moments forts que ça implique. Encore une fois, aucune surprise au niveau du scénario : Dragon Ball SD continue d'être une relecture de l’œuvre originale très fidèle, et ne s'en éloigne jamais. Au contraire même, et on pourra peut-être lui reprocher de s'attarder un peu trop sur un récit que beaucoup connaissent aujourd'hui sur le bout des doigts. Ainsi, pour les grands fans, la découverte n'a qu'un plaisir limité, puisque le tout ne nous est pas servi avec la mise en scène magistrale d'Akira Toriyama.

Une nouvelle fois, c'est donc par les gags que la série tente de proposer un peu de saveur, un humour très hybride qui s'adresse toujours aux très jeunes lecteurs comme aux fans de la première heure. Pele-mêle, on trouve dans ce tome d'amusantes tentatives de dédramatiser un arc sombre, quelques échanges verbaux qui font sourire, et des touches d'humour destinées aux fans qui connaissent les mécaniques autour de l’œuvre, par exemple l'aura qu'entretient Yamcha dans l'univers Dragon Ball. Mais encore une fois, ce sont les chapitres bonus qui amusent le plus, puisque ceux-ci puisent clairement dans le devenir de Dragon Ball pour se montrer plus inventifs.

La mise en couleur reste un autre argument de cette version SD, la palette de Naho Ohishi restant très mignonne et en phase avec la destination jeune public du titre. On notera quelques filtres assez appréciables en ce qui concerne les effets de lumière de quelques techniques, permettant à l'art de la mangaka de se renouveler un peu.

Le constat autour de Dragon Ball SD ne change donc pas. Si la lecture demeure sympathique et amusante, elle se destine avant tout à un lectorat fan de l'univers d'Akira Toriyama, ou aux assez jeunes lecteurs qui voudraient découvrir une partie du scénario sans la violence de certains arcs. En clair, on a là le support idéal pour des parents qui ont grandi avec Dragon Ball, et qui aimeraient plonger leur bambin dans cet incroyable univers. Mais tant qu'à faire, le manga d'origine reste un bien meilleur choix pour une première approche de l'aventure de Son Gokû.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

11 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News