Dimension W Vol.12 - Actualité manga

Dimension W Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 03 October 2017

Après avoir kidnappé Mira, Drake Horton, le leader de la mystérieuse organisation se faisant appeler le "Syndicat", continue sur sa lancée et fait cette fois-ci irruption au sein de la réunion des directeurs de New Tesla Energy. Rien que ça ! Kyoma et ses compagnons font de leur côté le point sur les évènements et sur la marche à suivre pour la suite. S'ils veulent contrer la menace qui se prépare, des alliances devront être nouées. Des alliances plutôt inattendues... mais inévitables ! D'autant plus que, de par le monde, d'étranges phénomènes se produisent et des récupérateurs se voient pris pour cibles... 


Si le onzième opus de Dimension W nous introduisait le Syndicat en impliquant directement les principaux protagonistes de la série au coeur de l'action, ce nouveau volume s'attardera quant à lui davantage à préparer le terrain pour l'arc qui vient de débuter et qui s'annonce crucial. On aura en effet l'occasion de pas mal voyager et de retrouver certaines figures secondaires que l'on ne pensait peut-être pas revoir de sitôt. Comme souvent, Yuji Iwahara a un aspect très cinématographique dans sa mise en scène et l'on passe d'un coin du monde à l'autre avec fluidité et logique. L'auteur utilise habilement les cartes qu'il a à sa disposition et nous présente un menu somme toute des plus alléchants. Les enjeux s'avèrent plutôt clairs et intéressants. En outre, Mira se voit elle aussi mise en avant de par les choix qu'elle devra effectuer. 


Le mangaka prend donc le temps et ne précipite rien. Au contraire, il soigne son intrigue et l'étoffe de façon tout à fait propice de petites scènes qui n'entravent en rien le bon déroulement du récit et qui, au contraire, contribuent habilement à lui donner de la consistance. Nous voilà dès lors face à un tome qui, sur base de son contenu, aurait pu s'avérer assez lourd à digérer, mais qui, de par sa forme, nous captive avec aisance et sans ralentir notre rythme de lecture. C'est assurément l'une des forces de l'auteur et il ne manque pas de le démontrer une fois encore. Tout comme, d'ailleurs, il ne manque pas de démontrer qu'il n'a pas son pareil pour poser des ambiances haletantes et prenantes. La fin du présent volume en est un parfait exemple. Son trait et son utilisation géniale des noirs y sont évidemment pour beaucoup. 


Voilà donc un douzième opus dense, mais qui ne souffre d'aucune baisse de régime. L'histoire demeure solide et riche, les personnages continuent d'évoluer et aucune fausse note n'est à noter. Bref, Dimension W reste une valeur sûre et, comme le quatrième de couverture le mentionne avec justesse, un polar explosif et funky !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Shaedhen

16.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News