Danganronpa 2 Vol.2 - Actualité manga

Danganronpa 2 Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 17 July 2020

Le cadre de l'île Jabberwock s'est révélé bien moins idyllique que prévu pour les élèves de l'école Kibôgamine: contraints de participer au sordide jeu mortel de l'excentrique Monokuma, ils ont vu disparaître deux de leurs compagnons, Byakuya et son assassin Teruteru, avec d'autant plus d'effroi qu'à la base tout est de la faute de Nagito, dont l'obsession pour voir l'Espoir briller confine à la folie ! Cependant, pas vraiment le temps pour les adolescents de pleurer les morts, car déjà, Monokuma prépare de nouvelles choses pour les pousser à commettre l'irréparable... Qui sera la prochaine victime ?

Fort logiquement, ce 2e volume de Danganronpa 2 attaque donc le 2e chapitre du 2e jeu (ah, ça fait beaucoup de 2), pour un résultat franchement satisfaisant, le mangaka Kuroki Q prenant son temps, que ce soit via la phase de découverte de la deuxième île et de ses endroits parfois bien mystérieux, via certains petits développements de personnages comme la relation s'installant entre la prévenante et gentille Mahiru et notre chère Hiyoko à la langue si bien pendue (Mikan en fait encore les frais), via l'installation d'un nouveau mobile de meurtre "vidéoludique" original et surprenant, et bien sûr via tout le 2e procès qui, en occupant toute la deuxième moitié du tome, s'avère suffisamment bien décortiqué.

Finalement, la seule chose qui manque un peu dans tout ceci, c'est l'aspect très amoindri de la récolte des indices juste après le nouveau meurtre, ce qui forcément atténue beaucoup le côté enquête, et laisse donc moins de possibilités de se faire des hypothèses pour les néophyte qui ne connaîtraient pas encore l'histoire via le jeu. Mais en dehors de cela et d'avancées qui restent tout de même assez rapides, il n'y a vraiment pas de quoi bouder son plaisir: tout est fluide et assez prenant, les pistes et les principaux acteurs de ce 2e cas sont bien développés... et on appréciera même que le mangaka, même s'il reste évidemment 100% fidèle à l'histoire du jeu, sache également s'en éloigner un tout petit peu dans certains choix de mise en scène (notamment, il offre aux personnages des poses et angles un peu plus diversifiés, là où la version manga du 1e Danganronpa restait beaucoup plus fidèle sur ce point) ainsi que dans certains agencements scénaristiques (on pense notamment à la découverte de "Twilight Syndrome" et de ses secrets). Enfin, à l'instar du premier cas, cette deuxième affaire joue beaucoup, elle aussi, sur notre ressenti face à un procès pas tout blanc ni tout noir: dans le 1e procès Teruteru pouvait éventuellement paraître bien moins coupable dans les intentions que Nagito, et ici il pourrait tout fait en être de même... Qu'en sera-t-il ?

Pour ça, il faudra attendre la conclusion du 2e procès dans le tome 3... car effectivement, le chapitre 2 du jeu n'est pas encore tout à fait fini ici, ce qui nous amène alors à notre plus grosse crainte vis-à-vis de cette adaptation: s'il est vraiment louable que Kuroki Q ait pris soin de développer le 2e chapitre sur tout un volume (là où le manga du 1e Danganronpa était plus rapide/rushé), il y a vraiment de quoi avoir peur quand on sait que le tome 3 sera le dernier, et qu'ici le mangaka n'a donc pas encore adapté un tiers du jeu. Dans l'immédiat on prend donc vraiment du plaisir à lire ce tome (d'où la note), mais il semble désormais totalement impossible que le jeu complet soit correctement adapté, à moins de nous pondre un 3e et dernier volume de 800 pages... Réponse dans quelques mois !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News