Black Butler Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 19 October 2011

Tandis que Ciel et Sebastian viennent de découvrir la vérité derrière les disparitions, la troupe Noah's Ark tente de s'infiltrer dans le manoir Phantomhive. Ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est que les employés de la maison Phantomhive sont loin d'être des amateurs, et c'est alors que les cadavres se multiplient...

Que d'hémoglobine dans ce volume ! Alors que le volume précédent, sur sa fin, apportait des révélations passionnantes, renvoyant au passé des parents de Ciel, l'auteur met un point final à cet arc dans ce volume. Dans ce chapitre, de nombreux personnages, certains très charismatiques, ont été présentés et étant donné la tournure des évènements, il était difficile d'envisager la fin de cet arc de manière douce... L'auteur ne va pas par quatre chemin et propose une bataille titanesque dans laquelle les trois employés de la maison Phantomhive, jusqu'alors présentés comme des clowns de service, sont mis en valeur, dévoilant leurs véritables capacités, expliquant d'avantage leur présence aux côtés de Ciel. Ces capacités insoupçonnées auraient pu sortir de nulle part mais grâce à une narration efficace, les indices quant aux origines de ces trois individus sont données, mais on aimerait, à l'avenir, d'avantage explications là-dessus. Pourquoi pas par le biais de flashbacks ?
Ainsi, durant les trois premiers quarts du volume, l'auteur multiplie les scènes où le sang coule à flot, et aucun ennemi n'est épargné, strictement aucun. Certains pourraient être rebutés par cette surenchère soudaine, alors que jusque là le manga s'orientait énormément vers l'humour dans un cadre victorien, mais force est de constater que cette ambiance malsaine est celle qui s'adapte le mieux au titre, mais aussi au dessin de l'auteur qui prend toute son ampleur lorsque l'ambiance devient si cruelle. Malgré toute cette surenchère, le passage garde de l'intérêt pour la mise en avant des domestiques de Ciel. Sebastian n'est désormais plus le principal acteur du tome, et occupe même un rôle secondaire, tandis que nos trois domestiques, jadis comiques, dévoilent leurs véritables personnalités.

Comme à son habitude, l'auteur propose, après la fin de son arc, un chapitre de transition, permettant de revenir sur la vie quotidienne du manoir Phantomhive. En comparaison avec les début du tomes, la rupture est totale. On abandonne le côté sadique de l'oeuvre pour revenir à l'humour que nous avons connu dans les premiers chapitres et chapitres de transition, ce qui permet un peu de souffler en attendant le prochain arc, qui devrait démarrer dès début du volume 9. A ce propos, l'auteur nous met l'eau à la bouche de deux manières : L'une présentant vaguement deux nouveaux personnages au design très réussi, et l'autre étant une page de prévision du prochain opus, annonçant tout simplement la mort de Sebastian... Ça promet !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News