Code Vein

Le test du jeu video:

Publié le Mercredi, 06 May 2020

Grosse nouveauté de Namco Bandai de la fin d’année dernière, « Code Vein » est un jeu vidéo japonais très typé manga/animé qui nous plonge dans un monde chaotique, où les humains cohabitent avec des Revenants, des personnes ne pouvant pas mourir. En revanche, ils peuvent être pris de frénésie, devenir fous et se transformer en Déchus s’ils ne consomment pas des perles de sang. C’est dans ce climat que nous retrouvons notre personnage principal, qui va se réveiller amnésique au côté de l’énigmatique Io, qui est comme nous. Nos deux protagonistes se retrouvent vite enrôlés par de petits malfrats qui sont à la recherche de perles de sang, et qui vont envoyer notre personnage en chercher, quelqu’en soit le risque encouru. Démarre ainsi un voyage éprouvant pour notre personnage qui va le mener à découvrir de nombreux secrets sur son monde, et sur lui/elle-même...

  

Ce jeu aura fait couler pas mal d'encre. Je dois dire que j'ai longtemps hésité à l'acheter, car s'il me faisait graphiquement très envie, les critiques étaient loin d'être bonnes sur internet. J'ai donc profité du Black Friday pour me le procurer. Et ill aura que je m'y reprenne à deux fois pour le terminer ! Et finalement... j’ai beaucoup apprécié ce jeu. Je sais bien que les gros joueurs sont déçus par sa « facilité »... Bon déjà je ne suis pas d’accord. J’ai eu ma part de pétage de câble devant certains boss (ce foutu loup argenté hante encore mes nuits...) même si j’avoue que certains étaient beaucoup plus faciles avec le bon code sanguin, les bons Dons et le bon partenaire. D'ailleurs, niveau difficulté, je pense qu'on peut avoir une bonne dose de challenge en choisissant de jouer sans partenaire. Ce n'était clairement pas mon cas, ha ha. Évidemment, je suppose que dans le type « Dark Souls Like », ce n'est pas le plus dur, mais il reste tout de même très bon.

Niveau histoire... On ne va se mentir, cette histoire est simple et efficace, mais elle reste très secondaire. On se retrouve avec notre avatar qui est un Revenant, un humain revenu d'entre les morts et qui a besoin de gouttes de sang pour rester en pleine possession de ses moyens. En revanche, ceux qui rentrent en frénésie se transforment en Déchus, des êtres assoiffés de sang. Notre avatar va se retrouver à faire équipe avec Louis et un petit groupe de rebelles qui cherchent à trouver un moyen de régler le problèmes de la source de sang qui se tarit. Une quête qui va amener de nombreuses questions, et des réponses aussi surprenantes que déchirantes pour nos protagonistes.

  

Comment dire... « Code Vein » fait partie de ces jeux qui ont un « scénario fonction ». C'est à dire une excuse pour expliquer l'univers et le gameplay. Je ne dis pas que ce genre de scénario sont mauvais, mais on sait, quand on commence ce jeu, que le scénario sera un prétexte pour découvrir de nouveaux environnements, de nouveaux personnages. On pourrait ranger les « Fire Emblem » dans cette catégorie. Ce genre de scénarios sont en revanche dangereux, car si le gameplay est moyen, voir mauvais, ça va être compliqué d'attraper le joueur.

Ici, le scénario reste très basique, en revanche, ils ont réussi à créer des personnages très attachants. En mettant de côté votre avatar, que vous pourrez créer à votre image, les autres personnages principaux sont très sympathiques, chacun à sa petite histoire, chacun a connu son drame personnel. D'ailleurs, à partir du moment où vous allez partir à la recherche des héritiers, et bien on aura le droit à des scènes particulièrement touchantes au moment où vous restaurerez leurs souvenirs. J'ai plusieurs fois versé ma petite larme. Le doublage est très bon, mais je dirais que votre personnage aurait pu parler un peu plus. Parce que les scènes où ils sont sensés avoir une discussion deviennent assez... Étranges du coup.

  

Niveau gameplay, si le début est assez basique, au fur et à mesure de l'histoire, vous débloquerez différents codes sanguins qui permettront à votre personnage de se spécialiser sur certaines capacités et d'utiliser certains dons de combats, de magie, de récupération. Selon votre code sanguin, vous aurez également des armes qui seront plus adaptées, les armes allant du gros marteau bien bourrin à une baïonnette. Ces armes pourront être améliorées, que ce soit en terme de puissance qu'en terme de capacités spéciales, avec des armes pouvant brûler, paralyser... Le potentiel de personnalisation de votre personnage est assez grand, sachant qu'il vous faudra souvent jongler pour trouver le bon équilibre face à certains boss. Pour augmenter en niveau, vous devrez vous rendre au niveau des points de sauvegarde, qui vous permettront de convertir les « nuées » que vous récupérer en combattant des déchus en points d'EXP. La montée en niveau est assez rapide, mais... Le niveau auquel vous êtes ne sera pas déterminants dans vos combats. Ce sera plutôt votre réactivité, votre dextérité et surtout la personnalisation de votre personnage. Les combats se passent en temps réel, dans des arènes pour les boss. Vous pourrez choisir d'explorer avec un des personnages secondaires, mais vous pourrez aussi le faire seul, pour plus de challenge. Votre partenaire pourra souvent vous sauver la mise avec des sorts de soins, mais vous pourrez aussi compter sur des objets, mais en quantité assez limité. Cette quantité augmentera bien heureusement au fur et à mesure de l’aventure. Le gampelay repose assez sur la tactique, et vous devrez sûrement recommencer certains boss plusieurs pour découvrir leur faiblesses, leurs patterns. Ce gameplay est très efficace, mais parfois le rendu en temps réel donne une impression de lourdeur. Je ne sais pas si c'est le jeu qui rame un peu, ou les animations un peu trop « ample », en tout cas, c'est une impression qui dérange un peu, surtout pendant les combats de boss très tendus. Et je ne parle pas des moments où votre personnage souffre de lenteur où autre affection.

Niveau graphisme, le jeu est beau, et surtout élégant. Il a quelques petits défauts, toujours ses cheveux un peu raides pour les personnages aux cheveux longs, mais ça passe. Les environnements sont vraiment stylés, bien que souvent un peu répétitifs. Au niveaux des déchus à combattre, on aurait bien aimé un peu plus de diversité, mais bon, on fait avec. On est pas à la pointe de la technologie, mais je trouve que le rendu global est très, très correct, surtout pour jeu typiquement japonais. Je ne veux pas critiquer l'industrie japonaise, surtout qu'ils sont capables de nous sortir de très belles choses (FF7 remake étant le dernier en date) mais clairement, les graphismes, c'est souvent le truc qui va être la dernière priorité. En tout cas, c'est mon impression globale de cette industrie, qui semble plus se concentrer sur le gameplay et la stylisation que sur la qualité globale des graphismes d'un jeu.

  

Concernant la bande-son... Je dirais que c'est le gros point faible du jeu. C'est vraiment dommage qu'on ait pas de la musique constamment, car à plusieurs moments, on se retrouve dans des environnements avec simplement des bruitages, et c'est pauvre, vraiment. Alors qu'ils nous sortent par moment des OSTs vraiment très belle, alors pourquoi vous nous faites ça ? C'est un choix que je trouve curieux, surtout pour un jeu qui semble se reposer grandement sur son ambiance.

Je vois bien que « Code Vein » est un jeu qui a quelques défauts, mais pour ma part, toutes ses qualités les supplantent, et me laissent une bonne impression finale. J’ai aimé sa direction artistique, ses personnages, sa difficulté. Ce n’est pas forcément un jeu extrêmement exigeant, et ce n'est clairement pas le jeu de l'année, mais il n'en reste pas moins vraiment bons. Je pense d'ailleurs que « Code Vein » ne s’adresse pas forcément à des personnes habituée à ce genre de jeu. Au contraire, je pense qu’ils ont voulu attirer un public plus large, de gens qui aiment les animes et mangas et qui ne s’étaient pas forcément tournés vers ses fameux jeux « Dark souls like ». Et pour moi, de ce point de vue, le jeu a réussi son pari. Il a réussi à attraper une personne comme moi, totalement novice de ce type de jeu. Grâce à ses combats exigeants mais gratifiants, grâce à un histoire simple, mais efficace et surtout des personnage attachants. La fin reste ouverte, en tout cas pour la « bonne fin », (et je vous conseille de fouiller le jeu pour avoir cette fin, les autres sont décevantes). J'espère en tout cas qu'ils nous feront un jeu dans le même style dans cet univers. Car le potentiel ,est grand, et en corrigeant les défauts de ce « Code Vein », on pourrait avoir un jeu vraiment très cool. Pour le moment, on pourra patienter avec quelques DLCs que nous a donné Namco en ce début d'année. « Code Vein » est un jeu que je vous recommande donc chaudement, pas au prix de 60€, mais attendez qu'il soit aux alentours de 40€, voire moins, pour vous le procurer.

  

En revanche, je ne pourrais pas noter la fonctionnalité en ligne. J'ai joué exclusivement hors ligne, je ne suis pas une adepte de ce genre de mécanique. Je dois bien vous avouer que jouer à un jeu vidéo correspond, pour moi, à lire un livre, c'est à dire un passe-temps assez solitaire. C'est sûrement une des raisons qui me poussent à jouer quasiment exclusivement à des J-RPGs. Je sais bien que c'est loin d'être le cas pour tout le monde, je vous laisserais donc juger seul de cette fonctionnalité. Sachez en tout cas qu'elle existe !

Par contre, je vais profiter de ce test pour pousser un petit coup de gueule. Car au début, j’ai beaucoup hésité à acheter ce jeu à cause de mauvaises critiques. Et elle venait autant de testeurs « officiels » que de joueurs. Oui, c’est toi que je regarde Jeuxvideo.com. Je ne comprends pas que ce jeu ait reçu un 11/20, alors qu’à côté, le dernier Final Fantasy se tape un 18. Je ne sais pas ce que ce jeu vous a fait, mais clairement, il ne méritait pas une note aussi basse. Je pense que les testeurs devrait être un peu plus objectif (même si je sais que c’est un exercice difficile). Parce que, soyons honnête, le dernier Final Fantasy a aussi ses défauts, peut être pas aussi grands que Code Vein, mais je ne comprends pas cette grande différence de notation entre eux.



Et parlons aussi des joueurs qui mettent des 0 ou à peine plus parce que « ce n’est pas Dark Souls ». Vous imaginez un peu si dans les mangas on descendait tous les shônens un peu moyens en disant : « ce manga est nul parce que ce n’est pas Dragon Ball » ?! Si vous voulez descendre un jeu, utilisez de vrais arguments s’il vous plaît, et ne le faites pas juste par rage. Je peux comprendre qu'un jeu vous ait énervé, qu'un jeu vous ait déçu, mais dans ces cas-là attendez un peu avant de le noter, que la colère soit retombée. Vous serez sans doute un peu plus objectif, et plus cléments. Car ce genre de réaction peut tuer la commercialisation d'un jeu, qui ne mériterait pas forcément un tel bashing. On ne voit pas tant que ça de jeux « japonais » en France, et surtout traduit en français (le Graal). Le public est plus restreint, notamment à cause du manque de traduction, et du coup les éditeurs sont plus frileux. Alors évitons de descendre ces jeux inutilement, s'il vous plaît, et essayons de sortir de cette spirale infernale par le haut.

Je sais que ma note en surprendra plus d'un, qu'elle est un poil plus haute que le jeu mériterait vraiment, mais j'ai décidé de noter sur mon impression globale personnelle. Qu'en terme de « fun », je m'étais autant éclatée sur « Code Vein » que sur "FFVII remake", pour des raisons totalement différentes. Et je pense que c'est ça le plus important. Même si, en tout objectivité, je lui donnerais entre 13 et 14.
  

Chroniqueur: kayukichan


Note de la rédaction








MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News